Accueil » Actualités » Free Mobile répond aux polémiques de ses concurrents

Free Mobile répond aux polémiques de ses concurrents

Par Emmanuel

Depuis le lancement de son offre mobile, le quatrième opérateur Free Mobile ne cesse d’être au cœur de polémiques lancées par ses concurrents. Dernièrement, les opérateurs de téléphonie mobile ont présentés leurs résultats annuels et en ont profité pour attaquer une nouvelle fois Free mobile sur la qualité de son réseau mobile et sur le respect de ses obligations.

Dans un communiqué du 8 mars dernier, Free Mobile reprend une à une les critiques émises à son encontre. Free Mobile répond à ses concurrents que la mesure de la couverture n’a pas été adaptée pour Free Mobile mais est basée sur des modalités de février 2007. Free Mobile déclare: « Ce protocole de mesure utilisé pour les évaluations de couverture de tous les opérateurs, n’a jamais été critiqué par les bénéficiaires ni pour eux même, ni lors des nombreux contentieux visant la quatrième licence. Ce n’est qu’après le lancement de Free Mobile que certains ont remis en cause ce qui était accepté sans réserve jusque-là« .

L’Arcep rappelle que les trois principaux opérateurs SFR, Bouygues Télécom et Orange ont par le passé été en infraction, mais que celles-ci ont été tolérées en raison des problèmes techniques et économiques invoqués par ces opérateurs.

Le patron de Free Mobile se permet même d’ajouter : « Les opérateurs concurrents préfèrent polémiquer, qu’adapter leurs offres« . Free mobile dispose actuellement de 1700 sites, dont 1000 où les antennes sont actives. D’ici la fin de l’année, 800 antennes supplémentaires seront installées, soit un total de 2500. Concernant le peu d’antennes à Paris, Xavier Niel mentionne que ses concurrents ont bloqué les procédures à la mairie de Paris.

Il affirme que l’engagement de couvrir 75% la population en 2015 sera tenu. Par ailleurs, Free Mobile rassure ses clients concernant le délai souvent important pour les personnes souhaitant bénéficier de la portabilité du numéro. « Les délais sont redevenus normaux, on est autour de 4 à 5 jours » affirme Xavier Niel. « A compter de ce jour, Free Mobile attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements« . C’est en ces termes que Free Mobile conclut son communiqué.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Free Mobile attaqué par les opérateurs virtuels

Pas une semaine ne passe sans que Free Mobile soit la cible d'attaques de la part de ses concurrents. Cette…

Close