Accueil » Actualités » Microsoft se lance dans la lutte contre la cybercriminalité

Microsoft se lance dans la lutte contre la cybercriminalité

Par Emmanuel

Microsoft a décidé de mener une lutte sans merci contre le crime numérique. En effet, la firme Américaine s’est dotée d’une unité interne composée d’avocats et d’ingénieurs, dont le but principal est de lutter contre la cybercriminalité. Cette fois lors de l’opération B71, ils se sont attaqués au virus Zeus afin de lutter contre les Botnets.
Vendredi dernier, Microsoft a mené un raid accompagné d’agents fédéraux américains, afin de mettre fin aux ordinateurs zombies Botnets. Il s’agit d’ordinateurs infectés par un virus informatique et contrôlés à distance. Ce virus est utilisé principalement pour récupérer les données personnelles des utilisateurs, notamment les coordonnées bancaires. La justice américaine ayant délivrée des mandats judiciaires, ils ont procédé à la saisie de matériels, de logiciels et d’ordinateurs chez deux hébergeurs en Pennsylvanie et dans l’Illinois.

Cette opération baptisée B71 avait pour but de cibler le virus Zeus qui a infecté plus de 13 millions d’ordinateurs à travers le monde. Selon des documents remis à la justice par Microsoft, depuis 2007, plus de 100 millions d’euros ont été dérobés. Microsoft aurait sécurisé 800 noms de domaines, ce qui va permettre de détecter des milliers d’ordinateurs infectés.

Maître Richard Boscovich, avocat pour Microsoft déclare : « Avec cette action, nous avons interrompu une source importante de revenus pour les fraudeurs en ligne et les cybers voleurs, tout en récupérant des informations importantes afin d’aider à repérer les responsables et à mieux identifier les victimes« .

Rappelons que Microsoft n’en est pas à son coup d’essai, lors de l’opération B79 en septembre dernier, ce dernier avait démantelé le réseau Kelihos également baptisé Waledac 2.0. Il s’agissait d’un virus qui infectait les ordinateurs non protégés avec un code malveillant permettant ainsi une prise de contrôle à distance. Le pirate pouvait alors obtenir les données des utilisateurs sans aucune difficulté.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Free Mobile épinglé par l’UFC Que Choisir

Suite aux problèmes récurrents rencontrés sur le réseau Free Mobile et au manque d'explications de la part d'Iliad la maison…

Close