Accueil » Actualités » Twitter paralysé : panne ou attaque par des hackers ?

Twitter paralysé : panne ou attaque par des hackers ?

Par Emmanuel

Un groupe de hackers a revendiqué être l’auteur de la panne qui a paralysé le réseau social Twitter. Ce dernier dément cette attaque et affirme avoir été victime d’une panne entrainant une coupure de réseau pendant plus de deux heures. Cette interruption de services a eu lieu jeudi entre 16h et 18h. Twitter a expliqué qu’il s’agissait d’un bogue en cascade sans préciser toute fois la nature de cette panne. Pour rendre accessible le site très rapidement, Twitter est revenu à une version précedente du système qui semble plus stable.
Pendant deux heures l’accès au site Twitter était impossible en raison d’une panne. Toute tentative d’accès était renvoyée sur une page d’erreur. Un porte-parole de Twitter avait alors indiqué : « Il se pourrait que des utilisateurs aient des problèmes pour se connecter à Twitter, nos ingénieurs sont au travail pour résoudre le problème ».  Twitter a expliqué plus tard dans la soirée la raison de cette panne : « Elle est due à un bogue en cascade dans un des composants de notre infrastructure. »

Johannes Ullrich, directeur technique de la société de sécurité informatique SANS Internet Storm Center penchait plutôt pour une attaque par déni de service (DDOS). Ce genre d’attaque consiste à paralyser un site en le saturant de demandes simultanées. Il faisait également remarquer : « Il est peu probable qu’il s’agisse d’une attaque DDOS, puisque le site est toujours réactif. Il est plus probable qu’il s’agisse d’une panne de logiciel ou d’équipement ».

L’explication de Twitter d’un bogue en cascade semble pausible selon l’expert en sécurité informatique qui déclare : « Il est probable que Twitter ait de nombreuses bases de données et serveurs. Le système permet en général qu’un serveur tombe en panne sans que cela touche les autres, mais il peut arriver qu’en raison d’un bogue dans le système un autre serveur soit touché, s’arrête, et que cela provoque des problèmes sur un troisième ».

Parallèlement un groupe de hackers revendiquait une attaque informatique contre Twitter. Une fois le service rétabli, le compte Twitter UGNazi a inscrit : «Nous venons de mettre “Tango Down” twitter.com pendant 40 minutes dans le monde entier! ». Pour la petite information, Tango Down signifie en jargon militaire qu’un ennemi a été éliminé. Il semblerait qu’UGNazi soit plus ou moins affilié à LulzSec qui est également un groupe de hackers mais qui agit pour la plaisanterie. Ce dernier a déjà pris pour cible Google.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
Plus dans Actualités
Les Etats-Unis et Israël à l’origine du virus Flame

Quelques semaines après la découverte du virus Flame, certaines personnes accusent les Etats-Unis et Israël d'être à l'origine de cette…

Fermer