Accueil » Actualités » Le Figaro, les Echos et le Nouvel Obs veulent toucher une commission par Google

Le Figaro, les Echos et le Nouvel Obs veulent toucher une commission par Google

Par Emmanuel

L’Allemagne a voté un texte imposant les moteurs de recherche comme Google à verser des commissions aux sites d’informations en échange de l’indexation de leurs contenus. Depuis l’idée d’une rémunération des éditeurs de presse en France fait son petit bonhomme de chemin. Trois grands éditeurs français Le Figaro, les Echos et le Nouvel Obs ont fait savoir que cette proposition était un grand pas.
Après l’Allemagne l’idée d’une rémunération en France des éditeurs fait son apparition. Trois grands journaux Le Figaro, les Echos et le Nouvel Obs soutiennent cette proposition. Ils demandent au gouvernement de créer un droit voisin dont le montant reviendrait aux journaux en échange du référencement de leurs sites respectifs. « Aujourd’hui, tous les éditeurs de presse quotidienne, magazine ou purement internet sont rassemblés derrière ce projet qui a été soumis au gouvernement » déclare la directrice du Nouvel Obs.

Pour mettre en œuvre cette démarche le directeur général des Echos met en avant le régime fiscal dont bénéficie Google : « Il faut savoir que Google est aujourd’hui l’une des premières régies publicitaires en France, avec plus d’un milliard d’euros de recettes. Mais il ne déclare que 41 millions d’euros de chiffre d’affaires en France! ».

La ministre de la culture, aurélie Filippetti mentionne lors d’un entretien accordé au journal Le Monde : « Il va falloir développer une fiscalité équitable entre les acteurs du numérique et les acteurs traditionnels de la culture. Ceux qui diffusent les œuvres de création ont intérêt à financer la création qu’ils diffusent. Google et les plates-formes en général jouent un rôle décisif dans la préservation, ou pas, de la diversité culturelle. Il ne faut pas que l’on aille vers une homogénéisation encore plus grande des goûts et des pratiques ».

En revanche certains sont hostiles à un tel projet comme le directeur général du GIE E-Presse qui a déclaré lors d’une interview : « Il faut rééquilibrer le marché, en évitant les guerres de chapelles entre des Modernes qui seraient pro-Google et des Anciens qui refuseraient d’être béats ».

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
mediaforest

Je ne vois pas pourquoi google devrait rémunérer les journaux. C’est plutôt l’inverse, ce sont les journaux qui doivent rémunérer google pour les visiteurs qu’il leur apporte…

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Bouygues Télécom lève certaines restrictions

Depuis toujours les opérateurs de téléphonie mobile interdisent à leurs abonnés des usages comme la VoIP, le modem ou le…

Close