Accueil » Actualités » Guerre des fréquences entre les opérateurs mobiles concernant la 4G

Guerre des fréquences entre les opérateurs mobiles concernant la 4G

Par Emmanuel

La sortie de l’iPhone 5 d’Apple a remis sur le tapis la guerre entre les opérateurs concernant les fréquences de la 4G. L’iPhone 5 utilise les fréquences 1800 MHz alors que celle-ci sont réservés pour la 2G partout en Europe. Certains pays comme l’Allemagne et le Royaume-Uni ont déjà réaffectées ces fréquences pour la 4G.
L’engouement suscité par l’iPhone 5 aura mis le feu au poudre concernant les fréquences réservées à la 4G. L’arrivée du quatrième opérateur Free Mobile en début d’année avait déjà conduit à certaines animosités. Actuellement en France l’iPhone 5 ne peut fonctionner en 4G que sur les fréquences qui sont pour le moment affectées au réseau 2G.

« Il n’y pas d’urgence à traiter ce sujet alors que les enchères des fréquences 4G, qui nous ont coûté plus d’un milliard d’euros, ont été conclues en 2011. Il ne faut pas changer les règles du jeu maintenant et il nous semble qu’il faudrait au moins attendre un an avant de trancher cette question » a déclaré le PDG de SFR Stéphane Roussel. L’opérateur Orange serait du même avis que son concurrent SFR. Il exprime ses craintes face à un éventuel réaménagement des fréquences.

L’autorité de régulation des communications et des postes (ARCEP) a lancé une consultation publique à la demande de l’opérateur Bouygues Télécom. Ce dernier est l’opérateur le mieux pourvu en fréquences 1800 MHz. Ce qui pose problème est que Free Mobile devrait profiter de ce réaménagement des fréquences au nom du principe d’égalité entre les quatre opérateurs. Or dans les fréquences qui ont été attribuées à Free Mobile il n’y a pas de fréquences 1800 MHz.

Free Mobile a déjà saisi l’ARCEP début juillet concernant ce réaménagement des fréquences. « Ce réaménagement est crucial pour le groupe Iliad, car il s’agit de la principale opportunité de rééquilibrer l’allocation spectrale entre les opérateurs avant la fin de la décennie » estime Free Mobile.

L’ARCEP de son côté mentionne que « si la bande 1 800 MHz pouvait être réutilisée pour la 4G, Free Mobile serait pénalisé par rapport aux opérateurs historiques qui souhaiteraient procéder à cette réutilisation. Les mesures appropriées afin que soient respectés le principe d’égalité entre opérateurs et les conditions d’une concurrence effective. »

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
marc_mdx

Ca me gonfle prodigieusement ces histoires de licences et de technologie. La 33 ne fonctionne même pas correctement que l’on nous balance déjà la 4G. Déconnant tout çà !!!!! 👿

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Free fournisseur d’accès internet préféré des français

Le magazine 60 millions de consommateurs a mené une enquête de satisfaction début juillet auprès de 5 000 abonnés internet.…

Close