Accueil » Actualités » Google a 35 jours pour détruire les données collectées par Google Street View

Google a 35 jours pour détruire les données collectées par Google Street View

Par Emmanuel

L ‘affaire avait défrayé la chronique lorsque les autorités de certains pays avaient appris que les voitures chargées de cartographier les rues pour le service Google Street View étaient également capables de ‘ sniffer ‘ les connexions wifi, obtenant les identifiants et mots de passe de milliers d ‘abonnés. Aujourd ‘hui, la Grande Bretagne somme Google de détruire la totalité de ces informations privées dans les 35 prochains jours, sous peine de poursuites pénales.

Les voitures Google Street View violaient la vie privée

Souvenons-nous, le géant Google lançait en 2007 son service de cartographie Google Street View. Mais en 2010, une fuite révéla que les voitures chargées de prendre en photo les rues de long en large, aspiraient également les informations aux alentours, tels que les identifiants réseaux wifi, les mots de passe, des mails et même des photos ou des conversations sur des messageries instantanées ! Le scandale était vite devenu mondial, puisque Google utilisait la même méthode pour collecter des photographies de toutes les villes du monde.

De nombreux pays entamèrent des démarches devant leurs autorités judiciaires afin de faire condamner Google pour violation de la vie privée, lors de la collecte de ces données confidentielles. Mais Google se dédouana de réaliser une forme d ‘espionnage, en affirmant que toutes ces données avaient été aspirées par inadvertance et qu ‘aucun employé de la firme n ‘avait consulté ces informations privées.

Google affirme tout faire pour respecter la vie privée

Après des actions en justice aux Etats-Unis, des amendes en Allemagne, un accord À l ‘amiable avec près d ‘une trentaine d ‘états, une procédure espagnole en cours, des soucis avec la CNIL française, cette fois c ‘est la Grande Bretagne qui lance un ultimatum À Google. Si dans 35 jours, le géant de Mountain View n ‘a pas effacé toutes ces données, les autorités attaqueront Google en justice.

La firme Google a réagi en indiquant : ‘ Nous avons reçu l ‘injonction ce matin et nous allons poursuivre notre programme de destruction de ces données ‘, tout en ajoutant : ‘ Nous travaillons dur À Google pour le respect de la vie privée. Mais dans ce cas, nous ne l ‘avons pas fait, c ‘est pourquoi nous avons rapidement renforcé nos systèmes pour régler le problème ‘.

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Instagram et Vine : deux objectifs, deux philosophies

Annoncée depuis quelques jours par Facebook, la nouvelle fonction vidéo d'Instagram est lancée. Bien que comparable au service vidéo «…

Fermer