Accueil » Actualités » Microsoft maitrise bien le marché des entreprises, moins celui du particulier

Microsoft maitrise bien le marché des entreprises, moins celui du particulier

Par Emmanuel

Avec un chiffre d’affaire de 16% en hausse ce trimestre, Microsoft va bien. Dominant dans le domaine des services aux entreprises, le marché mobile ainsi que celui des particuliers lui échappent pourtant, révélant le talon d’Achille du géant de l’informatique.

Microsoft, géant informatique et patron dans le secteur des entreprises

Financièrement parlant, Microsoft est un athlète dans la force de l’âge. Une hausse de 16% du chiffre d’affaire, à hauteur de 18,5 milliards de dollars : ça parle ! Responsable à elle seule de 11 milliards de dollars de recette, la section « logiciel » de Microsoft est incroyablement rentable. Olivier Rafal, consultant au sein de PAC explique : « Ils font partie du top 5 des éditeurs de logiciels, avec IBM, Oracle, SAP et HP. Leur avantage ? Etre connu des informaticiens et proposer différents services qui s’articulent bien les uns avec les autres ».

Se basant sur les résultats obtenus par Microsoft dans divers domaines, l’analyste David Smith soulève cependant une faiblesse : « Le groupe doit faire mieux dans la partie grand public. Comme les salariés souhaitent de plus en plus avoir les mêmes appareils au bureau et à la maison, le marché des entreprises ne restera pas longtemps une chasse gardée ».

Le marché mobile : talon d’Achille de Microsoft

Le constat est clair : avec seulement 2% des tablettes fonctionnant sous Windows 8 au niveau mondial, il semble que le marché des tablettes échappe à Microsoft. Ceci cumulé au dénigrement de Windows 8 par les particuliers, Apple et Google se taillent la part du lion du secteur mobile, où Android est désormais le nouveau « Windows ».

La politique économique de Microsoft est très discutée sur ce point, Bill Gates lui même faisant l’objet de critiques de la part d’un analyste de Wall Street : « Il est là depuis toujours. Même si le groupe est bénéficiaire, on ne peut pas dire qu’il va bien. Ils ont raté la dernière grosse révolution technologique : le mobile. C’est sous Bill Gates que ça s’est passé. Et il a laissé Steve Ballmer rester alors qu’il aurait dû lui dire de partir depuis longtemps ». Cherchant des solutions pour s’introduire sur le terrain de la tablette, Microsoft projette d’acquérir Nokia pour combler un retard grandissant.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
L’application #Music va disparaitre après seulement 6 mois d’existence

La survie d'un service ou d'une application tient souvent à un fil. L'application #Music lancée il y a seulement 6…

Close