Accueil » Actualités » La NSA a piraté un câble sous-marin utilisé par Orange

La NSA a piraté un câble sous-marin utilisé par Orange

Par Emmanuel

Chaque jour la partie immergée de l’iceberg, de l’espionnage effectué par l’agence de renseignement américaine (NSA), dévoile de nouvelles facettes de cet espionnage généralisé. Edward Snowden, l’ex consultant à la NSA qui a dérobé puis publié des documents top secret, fait une nouvelle fois parler de lui, puisqu’il a transmis de nouveaux documents au journal Der Spiegel, où il apparait que la NSA se branchait directement sur des câbles sous-marins et pouvait ainsi y aspirer des quantités impressionnantes de métadonnées.

La NSA aspire les métadonnées transitant via les câbles sous-marins

Pour se connecter aux câbles se trouvant dans le fond des océans, la NSA a utilisé une technique de pirates, puisque l’agence de renseignement américaine a injecté un virus dans les 16 entreprises qui sont chargées de la gestion du câble sous-marin. Ce câble baptisé SEA-ME-WE 4, va de la France à l’Océanie, en passant par l’Afrique, le Moyen Orient et l’Asie. Les 17000 kilomètres de câble sont gérés par 16 entreprises, dont Orange qui a déjà fait connaitre son mécontentement après avoir découvert ces révélations dans la presse.

Selon les informations du journal Le Monde, le câble SEA-ME-WE 4 est : « Codétenu par France Télécom-Orange et ses filiales avec 12 autres entreprises ou gouvernements, il achève à Penmarch (Finistère) un trajet de plus de 17 000 km dans l’Atlantique, « branchant » au passage une dizaine de pays de l’Afrique occidentale »

Orange va se porter partie civile contre le piratage de la NSA

L’opérateur Orange a déjà fait connaitre son mécontentement après ces révélations et envisage des actions en justice si des preuves sont faites, que des transmissions transitant par lui ont été aspirées par la NSA. Il rappelle qu’aucune entreprise, ou qu’aucun état ne peut s’affranchir du secret des correspondances, sauf dans des cas strictement prévus par la loi.

Orange a déclaré par le biais d’un porte-parole : « Orange n’a aucune implication dans de telles manœuvres, effectuées entièrement à son insu et qui concerne a priori des équipements (câble SMW4) dont elle est usager et non gestionnaire. Si piratage il y a eu, cela n’a pas pu se faire via le réseau d’Orange qui n’a connu aucune attaque de ce type. Orange se réserve toutefois toutes les possibilités d’action légale dans l’hypothèse ou des données Orange transportées par le câble en question auraient fait l’objet d’une tentative d’interception. »

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
One Touch Idol X+ de TCL : le mobile qui prend soin de vous !

Après le Idol X, voici que TCL sort l'Alcatel One Touch Idol X+. Sa sortie est prévue pour l'heure uniquement…

Close