Accueil » Actualités » Un futur redressement fiscal d’un milliard d’euros pour Google ?

Un futur redressement fiscal d’un milliard d’euros pour Google ?

Par Emmanuel

Le journal « le Point » a révélé que les services du Fisc français étaient parvenus à démêler le système d’optimisation fiscale qu’utilisait la firme Google pour payer moins d’impôt en France. D’après les chiffres, Google pourrait subir un redressent fiscal d’un montant astronomique, puisqu’il est question d’un milliard d’euros !

Le Fisc réclamera-t-il les 1 milliard d’euros à Google ?

Le géant de Mountain View jouait avec le feu depuis 2011, date à laquelle le fisc français avait dans le collimateur le système très complexe d’optimisation fiscale, qu’utilisait le numéro un des moteurs de recherche.

Pour Google, il serait question d’un redressement fiscal d’1 milliard d’euros. Cette information n’a pour le moment, ni était démentie, ni confirmé par le ministère de l’économie et des finances de Bercy. Mais des deux côtés de l’atlantique, on reste sur la réserve car Fleurs Pellerin a déclaré « Ce sont des informations qui sont anciennes, qui avaient déjà été publiées il y a un an. Il n’y a rien de nouveau dans la procédure, donc rien à déclarer sur ce sujet ». Google quant à lui s’exprime via un porte-parole : « Ce sont des rumeurs et on ne commente pas les rumeurs.»

Google dans le viseur, mais d’autres géants dans le collimateur du fisc

Le montage fiscal élaboré par Google semblerait être devenu transparent du côté des services de l’état, grâce aux documents, mails, factures, contrats, etc. récupérés lors d’une perquisition menée au siège de Google France, par la direction nationale des enquêtes fiscales. Pour comprendre, le fossé fiscal qui existe entre ce qui est déclaré par Google et ce qui semble être la réalité, il suffit d’analyser les chiffres de la dernière année fiscale.

Google a déclaré en 2012, un chiffre d’affaires de 192,9 millions d’euros et un bénéfice net de 8,3 millions d’euros, il n’a donc payé que 6,5 millions d’euros, d’impôts sur les bénéfices. Les différents analystes du secteur estiment qu’au vue du trafic généré par Google, le chiffre d’affaire est plus proche des 1,4 milliard d’euros uniquement pour sa régie publicitaire ! Attendons de voir, dans les jours qui viennent si ces révélations se concrétisent vraiment par un redressement d’un milliard d’euros.

Le fisc français a également dans le collimateur d’autres géants pratiquant également l’optimisation fiscale, comme Microsoft, Facebook ou Amazon; et qui pourraient eux aussi subir un gros redressement !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Mobile : en pleine guerre des prix Numericable propose la 4G gratuite

Le dernier épisode en date dans la guerre des prix des opérateurs mobiles, c'est le très récent geste de Numericable,…

Close