Accueil » Actualités » Un internaute interpellé pour apologie de l’attentat de Charlie Hebdo

Un internaute interpellé pour apologie de l’attentat de Charlie Hebdo

Par Emmanuel

Alors que tout le monde était sous le choc de l’attentat au fur et à mesure de la diffusion des images et de la communication du nombre de victimes, de nombreux messages de haines se sont noyés au milieu des messages de soutien et de tristesse. Cette fois, l’impunité ne sera pas de mise et un premier internaute vient d’être interpellé pour apologie de l’attentat, d’autres devraient suivre dans les jours à venir.

Apologie au terrorisme : des internautes déjà visés par la justice…

Sur internet, nombreux sont les internautes qui s’immiscent dans les conversations pour polémiquer ou pour provoquer via des messages haineux. Ces « trolls », qui polluent les fils de conversations, sont devenus un vrai phénomène de société. Cependant, l’impunité ne sera pas de mise face à l’horreur dont a été témoin le pays durant ces trois derniers jours, après l’attaque de Charlie Hebdo. Un premier internaute vient d’être repéré et arrêté par la justice. Ce strasbourgeois de 30 ans sera jugé par le tribunal correctionnel lundi. Il risque jusqu’à 7 ans de prison et 100.000 euros d’amende.

L’homme en question a publié une photo de kalachikov posée sur le sol, avec une phrase de satisfaction sur l’attentat qui a touché Charlie Hebdo. L’article visé par la justice pour ce type de comportements haineux sur internet ou sur les réseaux sociaux est l’article 421-2-5 du code pénal : « le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende« , et précise que « les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et à 100 000 € d’amende lorsque les faits ont été commis en utilisant un service de communication au public en ligne« .

Beaucoup d’internautes auront donc à répondre de leurs propos haineux et de leur apologie au terrorisme dans les jours et semaines à venir, car le gouvernement en a fait une priorité absolue. Le ministère de l’intérieur suit de très près tous les messages qui auront été signalés par d’autres internautes, dont certains amèneront leurs auteurs devant les tribunaux. Internet ne sera peut-être plus une zone de non droit et chacun devra assumer ses propos…

8 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
kinomo

Enfin l’application de la loi ! Je n’en peux plus de voir qu’internet , qui aurait pu être une immense source de réflexion, de lien entre les hommes, les peuples, soit pollué par ces déversements de haine. " Il n’y a pas de vie sans dialogue. Et sur la plus grande partie du monde, le dialogue est remplacé aujourd’hui par la polémique. Le xxe siècle est le siècle de la polémique et de l’insulte (…) Des milliers de voix jour et nuit, poursuivant chacune de son côté un tumultueux monologue, déversent sur les peuples un torrent de paroles mystificatrices, attaques,… Lire la suite »

ifebo

Et si un Internaute dit simplement ce qu’il croit sincèrement être une vérité mais que celle-ci dérange les autorités voir d’autres Internautes à l’esprit étroit ou encombré par quelques idées reçues admises par une majorité : ON LUI FAIT QUOI ? Pour ce qui est de la polémique. Source Wikipédia Le terme de polémique (du grec, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de façon violente ou passionnée, et le plus souvent par écrit, des opinions… Lire la suite »

AnDroKtoNe

ifebo a dit : Et si un Internaute dit simplement ce qu’il croit sincèrement être une vérité mais que celle-ci dérange les autorités voir d’autres Internautes à l’esprit étroit ou encombré par quelques idées reçues admises par une majorité : ON LUI FAIT QUOI ? Pour ce qui est de la polémique. Source Wikipédia Le terme de polémique (du grec, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de façon violente ou passionnée, et le plus souvent… Lire la suite »

pit06

J’ai beau être un ancien abonné de Charlie Hebdo, je trouve cette dérive autoritaire inquiétante. Il est bon que tout puisse se dire sur Internet.
Ce n’est pas que cela me fasse plaisir de lire des messages de sympathisants intégristes, mais au moins c’est un début de contact, c’est une forme de dialogue, c’est l’occasion de leur répondre.

Interdire et condamner ces interventions, c’est fermer la porte à tout dialogue, c’est plus ou moins faire la même chose que les fondamentalistes. Bien à vous lire.

ifebo

AnDroKtoNe a dit : ifebo a dit : Et si un Internaute dit simplement ce qu’il croit sincèrement être une vérité mais que celle-ci dérange les autorités voir d’autres Internautes à l’esprit étroit ou encombré par quelques idées reçues admises par une majorité : ON LUI FAIT QUOI ? Pour ce qui est de la polémique. Source Wikipédia Le terme de polémique (du grec, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de façon violente ou passionnée,… Lire la suite »

ifebo

pit06 a dit : J’ai beau être un ancien abonné de Charlie Hebdo, je trouve cette dérive autoritaire inquiétante. Il est bon que tout puisse se dire sur Internet. Ce n’est pas que cela me fasse plaisir de lire des messages de sympathisants intégristes, mais au moins c’est un début de contact, c’est une forme de dialogue, c’est l’occasion de leur répondre. Interdire et condamner ces interventions, c’est fermer la porte à tout dialogue, c’est plus ou moins faire la même chose que les fondamentalistes. Bien à vous lire. Je suis de votre avis. Pourtant, je trouve la lecture de… Lire la suite »

ifebo

AnDroKtoNe a dit : ifebo a dit : Et si un Internaute dit simplement ce qu’il croit sincèrement être une vérité mais que celle-ci dérange les autorités voir d’autres Internautes à l’esprit étroit ou encombré par quelques idées reçues admises par une majorité : ON LUI FAIT QUOI ? Pour ce qui est de la polémique. Source Wikipédia Le terme de polémique (du grec, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de façon violente ou passionnée,… Lire la suite »

AnDroKtoNe

ifebo a dit : AnDroKtoNe a dit : ifebo a dit : Et si un Internaute dit simplement ce qu’il croit sincèrement être une vérité mais que celle-ci dérange les autorités voir d’autres Internautes à l’esprit étroit ou encombré par quelques idées reçues admises par une majorité : ON LUI FAIT QUOI ? Pour ce qui est de la polémique. Source Wikipédia Le terme de polémique (du grec, polêmikôs « qui concerne la guerre », « disposé à la guerre», polêmikon museion, musée de la guerre, « batailleur, querelleur ») désigne une discussion, un débat, une controverse qui traduit de… Lire la suite »

8
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Facebook rachète QuickFire Networks, un spécialiste de l’encodage vidéo

Facebook a décidé de mettre la main au portefeuille en ce début d'année 2015. Il y a quelques jours le…

Close