Accueil » Actualités » Swatting : la mauvaise blague qui coûte deux ans de prison ferme

Swatting : la mauvaise blague qui coûte deux ans de prison ferme

Par Emmanuel

Il y a des blagues qui ne font pas rire et qui mènent tout droit en prison ! Trois jeunes avaient décidé de jouer un mauvais tour à un joueur en ligne le 10 février 2015, en déclenchant une intervention de police à son domicile, le fameux coup du « Swatting » importé tout droit des Etats-Unis.

Deux ans de prison ferme pour un canular de type Swatting

Le swatting est un dangereux canular qui vise à faire intervenir les unités d’intervention de police chez une personne, afin de lui faire une blague. Des plaisanteries qui ne font pas rire la police, ainsi que les victimes, qui finissent souvent traumatisées après ce type d’intervention musclée.

Les trois jeunes de 19 à 25 ans avaient déclenché une intervention au domicile d’un joueur en ligne, connu sous le pseudo de Bibix, en appelant le commissariat de Charenton-le-Pont. L’auteur de l’appel avait prévenu la police qu’il allait poignarder son épouse. Une équipe d’intervention avait investi l’appartement du couple piégé et le joueur avait été menotté en direct devant des milliers d’abonnés à sa chaine de streaming sur la plateforme Twitch.

Après des investigations informatiques, les trois hommes avaient été interpellés et le tribunal de Créteil les a condamnés ce jeudi à deux ans de prison ferme pour l’un et 18 mois ferme pour les deux autres et 6 mois avec sursis. Un jugement relativement sévère, mais qui s’explique probablement par la volonté de la justice de faire comprendre aux amateurs de canulars, que le Swatting n’a pas sa place en France. L’avocat de la partie civile a déclaré à l’issu du verdict : « A ma connaissance, c’est la première fois qu’un cas de swatting est jugé en France et débouche sur de la prison ferme ».

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Un employé de chez Google découvre des failles sur les produits Symantec et Norton

Google n'est jamais tendre lorsqu'il s'agit de débusquer les failles des services concurrents, sans doute plus que ses propres bugs,…

Fermer