Accueil » Actualités » Facebook Marketplace : Facebook se donne des airs de Leboncoin, maintenant ?

Facebook Marketplace : Facebook se donne des airs de Leboncoin, maintenant ?

Par Emmanuel

Facebook se donne un petit air de « Leboncoin » depuis quelques heures. Le réseau social a en effet lancé Facebook Marketplace sur son App Mobile. Il s’agit, vous l’aurez compris, d’une section dédiée à la mise en vente d’objets ou de petites annonces, boostées par de l’intelligence artificielle afin d’optimiser les achats impulsifs.

Facebook permettra de vendre des objets ou des services via  Facebook Marketplace

Ne perdez pas de temps à chercher cette fonctionnalité, elle n’est pas encore présente dans notre pays. En revanche, les australiens, les anglais, les néo-zélandais et bien évidemment les américains y ont déjà droit. Le concept devrait rapidement fonctionner, puisque Facebook dispose d’une base d’utilisateurs de 1,6 milliards d’internautes et que près de 450 millions de personnes fréquentent déjà les pages de ventes de produits sur le réseau social.
Là où Facebook Marketplace fera la différence, comme nous l’indiquions plus haut, c’est via l’intégration d’une intelligence artificielle pour faire remonter les bonnes annonces à la bonne personne. En effet, les intérêts, les like, la proximité géographique, l’historique, etc. seront autant d’informations importantes pour amener des annonces pertinentes devant les yeux du visiteur, ce qui devrait faciliter les achats d’impulsion.

Une future révolution du e-commerce ?

Pour le moment, Facebook a misé sur la version mobile en priorité, car c’est avant tout de cette manière que les utilisateurs utilisent le plus fréquemment le réseau social, mais il n’est pas impossible qu’une version web arrive rapidement. Facebook pourrait également étendre le concept aux entreprises, ce qui pourrait bien révolutionner le e-commerce à l’avenir.

Facebook Marketplace est un début et le réseau social entend améliorer le service au fur et à mesure, c’est pour cette raison que pour l’instant il n’y a pas de système de paiement entre utilisateurs, alors que la Messagerie Messenger le permet normalement. C’est peut être aussi une façon pour Facebook de ne prendre aucun risque, en servant uniquement d’intermédiaire sans permettre directement les transactions, histoire de voir quels usages feront les utilisateurs de son service, avant de fournir tous les outils.

Plusieurs points sont également soulevés notamment pour l’intégration future d’un système d’évaluation, pour simplifier la confiance entre acheteurs et vendeurs, et évidemment (c’est le nerf de la guerre), sur un système de monétisation via la promotion de publicités au sein des annonces.

Il sera intéressant de suivre les évolutions de Facebook Marketplace, un service dont nous devrions rapidement entendre parler à nouveau…

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Pourquoi le web est subitement moins américain ce lundi ?

Nous en parlions il y a quelques semaines, internet vient de vivre une petite révolution ce weekend. En effet, le…

Fermer