Accueil » Actualités » Qualcomm en conflit avec Apple : vers l’interdiction de certains iPhone aux Etats-Unis ?

Qualcomm en conflit avec Apple : vers l’interdiction de certains iPhone aux Etats-Unis ?

Par Emmanuel

Qualcomm, société de fabrique de composants, est à l’heure actuelle en conflit ouvert avec Apple. En effet, Qualcomm lui reproche le non-paiement de plusieurs de ses brevets et veut de ce fait, faire interdire la vente de certains iPhone aux Etats-Unis.

La genèse des conflits entre Apple et Qualcomm

Le partenariat entre Apple et Qualcomm semble en pleine crise. En effet, les deux sociétés ne cessent de s’affronter au niveau juridique. Pour Apple, Qualcomm lui fait payer des redevances sur ses technologies au prix fort. Le fabricant Qualcomm accuse quant à lui Apple de mentir pour le dénigrer auprès de la justice.

En fait, Apple souhaite travailler dorénavant avec Intel, en lieu et place de Qualcomm, ce qui n’est pas du goût de ce dernier, qui a ainsi déposé plainte devant l’International Trade Commission.

Qualcomm demande l’interdiction pure et simple de l’importation et de la commercialisation des iPhones se servant des modems d’Intel, dans la mesure où ces derniers fonctionnent notamment à partir de six brevets appartenant à Qualcomm.

Un conflit ouvert, débouchant sur la volonté de Qualcomm de faire interdire la commercialisation des iPhones

Ce sont donc ces six technologies brevetées qui sont au cœur du conflit aujourd’hui. Celles-ci permettent aux smartphones un usage moindre des batteries tout en permettant un téléchargement rapide de données. Qualcomm estime qu’il a le droit de fixer le prix des droits de licence, chose avec laquelle Apple ne semble pas d’accord.

C’est dans cette perspective que Qualcomm estime avoir le droit d’interdire la commercialisation des iPhones utilisant des technologies Intel. Derrière cette guerre juridique, ce sont de gros enjeux financiers qui se jouent : Intel pourrait être amené à équiper de plus en plus d’iPhone dans le futur, au détriment de Qualcomm.

La décision du tribunal devrait être connue dans plusieurs mois. Un précédent, en 2011, avait donné raison à Samsung, qui avait demandé l’interdiction de certains iPhone pour violation de brevets. Le salut d’Apple était alors venu de l’intervention de Barack Obama, qui avait mis son veto et sauver la mise à la société. Cela sera-t-il une nouvelle fois le cas pour ce conflit ?

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Création du premier mobile sans batterie, capable de fonctionner avec l’énergie ambiante

Des ingénieurs américains sont parvenus à créer une innovation dont on risque d'entendre beaucoup parler à l'avenir, en l'occurrence le…

Close