Accueil » Actualités » 25 ans d’existence pour les SMS, en attendant les RCS

25 ans d’existence pour les SMS, en attendant les RCS

Par Emmanuel

Les SMS ont déjà 25 ans, et s’avèrent être un moyen de communication particulièrement prisés. Mais le SMS doit aujourd’hui faire face à une plus forte concurrence avec les applications de messagerie et probablement dans le futur les RCS, encouragés par bon nombre d’opérateurs et Google.

Le SMS, 25 ans déjà…

Cela peut surprendre, mais le SMS a déjà 25 ans : développé dans un premier pour un usage interne, son utilisation a commencé à se développer à partir de 1999, date à laquelle un opérateur a eu la très bonne idée de lancer ce dispositif pour le plus grand nombre. Et c’est dans les années 2000 que l’utilisation des SMS a explosé dans le monde.

Son impact sur notre mode de communiquer et d’interagir avec les autres, ainsi que la façon de créer un langage propre, est relativement important. A titre d’information, pas moins de 9000 milliards de textos ont été envoyés en 2016, dont 200 milliards en France !

Mais le SMS semble s’essoufler aujourd’hui, un peu « has been » par rapport aux applications de messagerie qui ont de sérieux atouts à faire valoir. On pense notamment à Facebook Messenger et WhatsApp, dont le taux d’utilisateurs a explosé, puisqu’il s’élève à plus d’un milliard chacun.

Le RCS, le moyen de communication du futur

Face à cette forte concurrence, les opérateurs de téléphonie ont réagi, en proposant le RCS – Rich Communication Service -, qui permettra d’offrir plus d’options que les 160 caractères du SMS et de proposer notamment des vidéos quel que soit leur volume.

Pour rester dans la tendance des applications de messagerie, il sera possible avec les RCS de mener des discussions de groupe et de partager des données interactives. Ses points forts devraient être appréciés pour le travail d’équipe, mais aussi pour le marketing.

A cela s’ajoutent des opportunités financières pour les opérateurs, qui pourront facturer le RCS en cas de dépassement. Toutefois, ce dispositif a besoin de la 4G pour être opérationnel et de deux terminaux compatibles. Enfin, le RCS bénéficie aussi d’un sacré atout stratégique, puisqu’il est soutenu par Google, qui espère ainsi concurrencer Facebook

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Le navigateur Edge est maintenant accessible sous Android et iOS

Le navigateur de Microsoft, Edge, vient d'être lancé officiellement sur les deux plateformes dédiées au mobile, iOS et Android. Ce…

Fermer