Accueil » Actualités » Les patchs correctifs de Spectre et Meltdown : créés, diffusés, puis déconseillés par Intel

Les patchs correctifs de Spectre et Meltdown : créés, diffusés, puis déconseillés par Intel

Par Ruby Charpentier

Après avoir largement diffusé un correctif pour contrer les menaces Spectre et Meltdown, Intel en déconseille à présent l’installation, le patch causant trop de problèmes collatéraux. Une nouvelle version du patch est en cours de conception.

Intel suspend la diffusion de ses patchs pour Spectre et Meltdown

Après que les failles Spectres et Meltdown ait été détectées, Intel avait réagit rapidement. La semaine dernière la société diffusait et conseillait l’installation de patchs correctifs. L’urgence était caractérisée puisque la menace concernait la quasi totalité des processeurs Intel écoulés depuis cinq ans.

Le problème suivant est apparu, alors que de nombreux ordinateurs ont commencé à souffrir de nombreux redémarrages intempestifs, systématiquement après installation des patchs correctifs. Etaient touchés en particulier les processeurs d’architecture Kaby Lake, Broadwell, Bridge, Haswell, Ivy Bridge et Skylake, ce qui fait du monde…

Le phénomène ayant pris trop d’ampleur, les machines concernées ont pour certaines développé d’autres dysfonctionnements à cause des redémarrages multiples et Intel a décidé de suspendre la diffusion des patchs en question et déconseille leur installation… une première !

Des recherches sont en cours et Intel prévoit une nouvelle version de patch correctif

Après étude du problème, Intel semble avoir trouvé des solutions envisageables et viables. C’est en tout cas la position déclarée par Navin Shenoy, vice président exécutif de Intel, qui se voulant rassurant, précisait : « Nous espérons donner davantage de détails sur le calendriers plus tard dans la semaine ».

Dans le même temps, la première version des patchs d’Intel était qualifiée de « déchets absolus » par Linus Torvalds, fondateur de Linux en 1991. Précisons qu’Intel n’était pas seul déstabilisé par Spectre et Meltdown, Microsoft souffrant de maux semblables avec le correctif proposé par AMD qui quant à lui empêchait parfois le redémarrage des PC.

En attendant le correctif définitif, Navin Shenoy conseille « Nous recommandons aux OEM, aux fournisseurs de services cloud, aux fabricants de systèmes, aux éditeurs de logiciels et aux utilisateurs finaux de ne plus déployer les versions actuelles, car elles peuvent provoquer des redémarrages plus nombreux que prévu et déclencher d’autres comportements imprévisibles du système ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Hydrogen One
RED sort le tout premier smartphone holographique, le Hydrogen One

Comme promis par RED le spécialiste en matière d'appareils photos et de caméras, le fabricant affirme à nouveau la sortie…

Close