Accueil » Actualités » Google, un effort de régulation autour des crypto-monnaies comme le bitcoin

Google, un effort de régulation autour des crypto-monnaies comme le bitcoin

Par Ruby Charpentier

Cette annonce vient suivre celle faite par Facebook il y a quelques jours : Google a décidé de se montrer plus stricte en matière publicitaire pour tout ce qui concerne le secteur de la cryptomonnaie et le bitcoin.

Contrôler les publicités sur le bitcoin pour éviter les arnaques

La firme de Mountain View est bien décidée à s’attaquer de manière plus drastique aux excès des plateformes numériques du type bitcoin et de façon plus large aux annonces publicitaires faisant la promotion de produits financiers spéculatifs. L’annonce a été faite ce mercredi, lors d’un bilan effectué par Google en matière de contrôle de la publicité.

Pour Jessica Stansfield, responsable Google en matière de contrôle des publicités sur les secteurs Europe, Afrique et Moyen-Orient, « nous voulons faire en sorte que les publicités Google et que l’écosystème publicitaire soit sûrs et efficaces pour les gens, les annonceurs et les éditeurs ».

Il faut dire que ces derniers, tout comme les instances gouvernementales, souhaitent qu’il y ait plus de contrôle et de régulation dans un domaine qui attire de plus en plus de monde, mais qui reste néanmoins assez opaque. Et le groupe n’a pas ménagé ses efforts, accentuant ses efforts contre la mauvaise publicité.

Un contrôle plus strict de Google en matière de publicités

Ainsi, en 2016, Google a retiré 1,7 milliard de publicités. Ce chiffre a quasi doublé en 2017, pour atteindre les 3,2 milliards de retraits. Cela veut dire que les initiatives du type Initial Coin Offering qui permettent à des start-up de lever des fonds seront bannies du réseau, la firme de Mountain View voulant ainsi montrer sa bonne volonté pour lutter contre les escroqueries en tout genre.

Dans le même registre, Google a suspendu 7000 comptes « Adwords », avec des dispositifs qui proposent des titres attractifs mais mensongers aux usagers, pour ensuite les orienter vers des sites sans lien avec la promesse d’origine.

De même, Google a exclu 130 millions d’annonces qui n’étaient pas en règle avec les normes de la firme, ainsi que 79 millions de publicités redirigeant l’internaute vers des malwares. Il s’agit ainsi de mieux réguler un secteur qui en a bien besoin et de protéger le consommateur.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Spotify, un nouveau service de classification des chansons qui fait la part belle aux usagers

La concurrence étant rude en matière de streaming musical, il s'agit de se démarquer par des petites choses qui peuvent…

Close