Après Apple, c'est au tour de Microsoft de s'attaquer à Google

Après la semaine passée et ses déboires avec Apple, Google subit maintenant les foudres de Microsoft.

Logos Microsoft et Google En effet, ce dernier accuse Google de contourner les restrictions d'Internet Explorer en matière de confidentialité. Un tribunal fédéral américain a déposé une plainte à l'encontre de Google. Ce dernier est accusé d'intrusion dans la vie privée de millions de gens.

Microsoft déclare : "Google emploie des méthodes similaires pour passer outre les protections de confidentialité par défaut dans Internet Explorer et pour pister les utilisateurs IE avec des cookies".
 
Dean Hachamovitch, vice-président du département internet explorer affirme que Google trompe le navigateur internet en plaçant un cookie sur la machine des internautes, et bien sûr à leur insu. Les cookies sont des petits fichiers qui servent à enregistrer des informations de navigation, afin d'y accéder plus rapidement lors de prochaines connexions.

Le navigateur internet explorer bloque les cookies des sites tiers, sauf si une déclaration P3P déclare que le site n'utilisera pas de cookies pour tracer l'internaute. C'est là que Google est accusé d'envoyer une chaîne de caractères qui trompe le navigateur en lui faisant croire que le cookie ne sera pas utilisé pour le pister.

D'après Google, c'est l'obsolescence du navigateur Internet Explorer qui pose problème. De plus, Google affirme qu'il ne serait pas le seul à utiliser ce genre de pratique. D'après une étude menée en 2010, plus de 11 000 sites Web ne se conforment pas à une politique P3P telle que désirée par Microsoft. D'autres géants de l'internet contournent ces restrictions au quotidien, comme par exemple Facebook, Amazon et plus surprenant, certains sites de Microsoft lui-même (Live.com, Msn.com, Windows.com).

Cette affaire a déclenché une enquête au sein du géant de l'informatique Microsoft, qui affirme vouloir faire évoluer son logiciel pour renforcer la sécurité concernant les cookies. Rappelons que cette norme P3P date de 2002.
.

Réagissez !
Voir aussi :
Interdiction des publicités pour les cryptomonnaies

Après Facebook et Google, Twitter bannit les publicités pour les cryptomonnaies

Après Facebook et Google, c'est au tour de Twitter de bannir de son service les publicités pour les crypto-monnaies. Cette mesure, qui vise à protéger les internautes, va pourtant à l'encontre du...
Nest passe chez Google, Matt Rogers quitte le navire !

Matt Rogers quitte Nest aprés l'annonce de rapprochement avec Google

Probablement conscient qu'Amazon a pris de l'avance avec son enceinte intelligente, Google a visiblement choisi d'opter pour une nouvelle stratégie pour conquérir les maisons connectées avec d'autres...
Soyez le premier à réagir !