Accueil » Actualités » Bruxelles : la commission européenne offre un dernier sursis à Google

Bruxelles : la commission européenne offre un dernier sursis à Google

Par Emmanuel

La commission européenne vient d’offrir un sursis de quelques semaines à Google afin que ce dernier propose des mesures efficaces pour éliminer tous risque d’abus de position dominante. En fonction des mesures apportées par Google, Bruxelles pourrait clôturer cette enquête. Suite à de nombreuses plaintes, la commission européenne avait ouvert en novembre 2010, une enquête pour abus de position dominante à l’encontre de Google.

La commission européenne attend de Google des mesures concrètes dans quatre domaines. Sur son propre moteur de recherche, Google met en avant ses propres services au détriment de ses concurrents, comme par exemple You Tube face à Dailymotion pour la vidéo, ou bien Google Maps face à Mappy pour la localisation. D’autre part, Bruxelles reproche à Google la copie de contenus de services de recherches thématiques. La commission européenne juge inacceptable d’imposer des clauses d’exclusivités à ces partenaires publicitaires. Pour finir, Bruxelles estime qu’un problème existe en matière de portabilité des campagnes de liens sponsorisés achetés sur AdWords.

Le commissaire européen, Joaquin Almunia, en charge de la concurrence a adressé à Eric Schmidt, président exécutif du groupe Google, un courrier mentionnant les conclusions émises par la commission européenne. « Dans ce dossier, Google a, à plusieurs reprises, exprimé sa volonté de discuter des inquiétudes que la Commission pourrait avoir, sans aller jusqu’à une procédure contradictoire » rappelle le commissaire européen. Suite à ce courrier, le porte-parole de Google Al Verne a déclaré : « Nous venons tout juste de commencer à étudier les arguments de la Commission. Nous ne sommes pas d’accord avec ses conclusions mais nous serons heureux de discuter de toutes les inquiétudes qu’elle peut avoir dans ce dossier ».

Pour sa défense, Google plaide sur le fait que le paysage numérique a changé en deux ans et qu’il lui faut faire face à une nouvelle concurrence, notamment avec l’apparition des réseaux sociaux. La clôture de cette enquête par la commission européenne éviterait à Google une amende pouvant s’élever jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires.

2 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
eric2503

comment pourrait il ne pas être en position dominante? ce sont les meilleurs. Les autres n’ont qu’à progresser.
Pourquoi Bruxelle cherche à niveler par le bas plutôt que dire aux autres de rattraper leur retard?

hymaw

Bon article

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Guerre des brevets : réunion entre Apple et Samsung

Aujourd'hui, doit se tenir au tribunal de San Francisco, une réunion entre les dirigeants d'Apple et de Samsung. Cette rencontre,…

Close