Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test du Shuttle XPC Barebone SH97R6

Test du Shuttle XPC Barebone SH97R6

Par Yann

Lorsque l’on parle de barebone, il est difficile dissocier ce type de mini-PC de la marque Shuttle. Au fil des ans, ce constructeur a su tirer ses lettres de noblesse en proposant des barebones à la fois compacts et performants. Le dernier né de la gamme, le SH97R6, se veut puissant et flexible. Avec ce modèle, Shuttle vise une fois encore le haut de gamme des mini-PC. Regardons cela plus en détail au travers de ce test.

Barebone SH97R6 de Shuttle : puissant et flexible

Nous avions déjà testé le modèle SZ77R5 du même constructeur. Extérieurement, ce PC ressemble d’ailleurs fortement au modèle testé ici : des dimensions réduites et un châssis en aluminium noir brossé confèrent un air de famille au SH97R6 auquel nous nous intéressons aujourd’hui. Le montage du PC en lui-même est d’ailleurs similaire en tous points. Mais les réelles différences sont à l’intérieur.

Barebone Shuttle SH97R6

Barebone Shuttle SH97R6

Le Shuttle XPC SH97R6 est en effet basé sur un chipset Intel H97. Si un processeur d’entrée de gamme, comme un Intel Celeron de la série Haswell, peut équiper le barebone, ce dernier prendra tout son sens (et toute sa puissance) avec un processeur de type Intel Core I7. Un Core i3 sera néanmoins suffisant pour la lecture de vidéos 4K.

Enfin, les gamers pourront équiper leur machine avec une carte graphique Dual-Slot, comme par exemple une Nvidia GeForce GTX 750. Pour bénéficier d’une carte plus haut de gamme (comme les Nvidia GTX 660, 760, 970, 780, 980, Titan Black, AMD R9 270, 270X, R9 280 ou 280X), il sera alors nécessaire de changer l’alimentation par une autre d’une puissance de 500 Watts. Nous y reviendrons très certainement dans un prochain dossier où nous verrons ensemble comment changer l’alimentation afin d’adjoindre une carte graphique haut de gamme.

Intéressons-nous maintenant aux caractéristiques techniques du XPC SH97R6.

Spécifications du SH97R6

Le Shuttle XPC SH97R6 est constitué d’un boitier en aluminium brossé noir qui lui confère un design sobre et élégant. Il prendra aisément sa place sur un bureau ou dans un salon. Ses dimensions réduites (33.2 x 21,6 x 19.8 cm) sont bien plus discrètes qu’une tour classique. Ce boitier dispose d’une baie 5.25″ (pour un lecteur/graveur DVD/Blu-ray) et de deux baies 3.5″ (une interne et une externe). A noter que si vous souhaitez équiper le barebone d’un SSD, il sera nécessaire de vous procurer l’adaptateur pour HDD/SSD 2,5 en option. Le contrôleur qui équipe la machine est de génération SATA 3, il peut ainsi transférer les données à un débit pouvant atteindre 6 Gbit/s.

Afin de monter un PC complet, il est donc nécessaire d’ajouter au minimum un CPU, de la mémoire et un disque dur (ou mieux, un SSD). Ce châssis renferme une carte mère propriétaire embarquant un chipset Intel H97 (Intel DH82H97 PCH, nom de code « Wildcat Point »). Le mini-PC intègre la plateforme controller hub (PCH). Cette dernière récupère donc les fonctions du southbridge ainsi que quelques fonctions du northbridge (les autres étant intégrées au CPU).

Côté processeur, la carte mère du SH97R6 propose un Socket LGA 1150 (H3). Ce dernier supporte 4 générations de processeurs : Intel Core i7 / i5 / i3, et les Celeron de la série Haswell. Vous pouvez consulter la liste des CPU compatibles (mais aussi de la RAM) sur cette page.
Le SH97R6 dispose de 4 slots mémoire DDR3-1600/1333 SDRAM pour une capacité maximum de 32 Go (4 x 8 Go). Le système de reffroidissement est, comme toujours sur les barebone de Shuttle, un Heatpipe. Il s’agit d’un système de refroidissement par caloducs breveté par le constructeur.

Du côté des connectiques et extensions, le SH97R6 est plus que généreux. Voyez plutôt :

  • 1 port HDMI v1.4 (supporte le 1080p/60 et le 2160p/30)
  • 2 port DisplayPort v1.2 (supporte le 1080p/60 et le 2160p/60)
  • 1 port Serial ATA externe (eSATA 3Gb/s)
  • 10 ports USB : 4x USB 3.0 et 4x USB 2.0 en façade et à l’arrière et 2 internes
  • 1 slot PCI-Express x16 v3.0 slot (PEG, uniquement pour les cartes graphiques)
  • 1 slot PCI-Express x4 v2.0
  • support LAN 10 / 100 / 1.000 MBit/s

Vous pouvez consulter les spécifications complètes sur cette page.

Arrière du SH97R6

Arrière du SH97R6

Côté audio, le barebone intègre une carte son 7.1 haute définition (Realtek ALC892). Il propose une entrée line-in, une prise microphone, une sortie SPDIF (sur la carte mère uniquement, il faut alors ajouter un connecteur TOSLINK à l’arrière du boitier déjà prédécoupé afin de pourvoir brancher un câble audio numérique optique).

Enfin, l’alimentation du barebone XPC d’origine est une 300 Watts certifiée 80 PLUS Bronze. Comme nous le disions en introduction, il sera nécessaire de passer sur une alimentation 500 Watts si vous souhaitez installer une carte graphique haut de gamme dans les entrailles de la bête (sur un emplacement X16-PCI-E).

Comme nous l’avons vu, la machine est très complète au niveau des spécifications. Découvrons maintenant le montage du barebone en lui-même.

Montage du barebone SH97R6

Le montage du mini PC est quasiment similaire à celui du SZ77R5 que nous avions présenté dans ce dossier. Les différentes étapes sont donc identiques, que ce soit pour la mise en place du processeurl’installation des barrettes de RAM ou la mise en place d’un SSD et d’un lecteur DVD. Nous allons néanmoins vous présenter brièvement le montage de ce nouveau barebone de Shuttle.

Afin d’équiper comme il se doit le SH97R6, nous avons choisi les composants suivants :

  • CPU : Intel Core i7 4790K Processeur 4 coeurs 4,4 GHz (Socket LGA1150)
  • RAM : 2 x 8 Go DDR3 SDRAM 1600 MHz Ballistix Sport XT de Crucial
  • SSD : Crucial M550 512 Go (testé ici)
  • Lecteur optique interne : graveur DVD/Blu-ray LG BH16NS40

Avant de commercer, un petit mot sur le contenu du packaging. En dehors du PC en lui-même, les accessoires sont très réduits :

Accessoires du SH97R6

Accessoires du SH97R6

Nous sommes en présence d’un câble d’alimentation, de deux câbles Serial ATA, d’une seringue de pâte thermique, d’un sachet de visserie, d’un guide d’installation rapide expliquant les différentes étapes du montage du mini-PC et d’un DVD de drivers. On regrettera notamment l’absence d’un adaptateur rack pour disque SSD (disponible en option) ou encore d’un connecteur TOSLINK à placer à l’arrière du boitier (qui est pourtant déjà prédécoupé). Néanmoins, ce dernier oubli n’est pas crucial puisque le son 7.1 peut transiter via le HDMI… A noter que sur le SZ77R5, ce connecteur était pourtant présent à l’arrière du Shuttle. Mais passons maintenant au montage du barebone…

Après avoir retiré les 3 vis arrière du châssis, il suffit de faire glisser le couvercle en aluminium afin d’ouvrir le barebone :

Le Suttle SH97R6 ouvert

Le Suttle SH97R6 ouvert

Après avoir retiré le rack accueillant les baies disques, on découvre alors la carte mère, avec notamment les 4 emplacements de barrettes mémoire ainsi que le Socket LGA 1150 surmonté du système Heatpipe permettant le refroidissement du CPU et du boitier.

Intérieur du SH97R6

Intérieur du SH97R6

Après avoir retiré le système de refroidissement, on peut mettre en place le CPU :

Mise en place du CPU sur le socket

Mise en place du CPU sur le socket

Après avoir inséré les barrettes de SDRAM et avant de remettre en place le Heatpipe, il convient d’appliquer la pâte thermique de façon uniforme à la surface de CPU afin que la chaleur dégagée par ce dernier se dissipe correctement à travers les caloducs.

Mise en place de la pâte thermique sur le CPU

Mise en place de la pâte thermique sur le CPU

Ensuite, il ne reste plus qu’à mettre en place et connecter notre SSD et notre lecteur optique via les câbles Serial ATA fournis. Enfin, on referme le boitier à l’aide des 3 vis et arrières et le montage du Shuttle est terminé.

Il est maintenant temps de s’intéresser aux performances de l’ordinateur.

Tests de performances du SH97R6

Il est toujours difficile de tester les performances globales d’une machine comme le Shuttle SH97R6 tant les composants choisis pour l’intégration de la machine sont cruciaux et sont bien entendu en grande partie responsables des scores obtenus. Néanmoins, les différents tests effectués permettent d’avoir une idée plus précise des performances attendues d’un tel mini-PC. A noter que l’ensemble de ces benchs a été réalisés sous Windows 8.1 Professionnel.

Commençons tout d’abord par l’indice de performance Windows. Si ce dernier est décrié, à juste titre, par de nombreux utilisateurs, il a néanmoins le mérite de donner des indications facilement comparables.

Indice de performance duShuttle SH97R6

Indice de performance duShuttle SH97R6

L’indice de base est 5,5. Les sous-indices de performance des composants sont tous très bons, comme l’on pouvait sans douter au vu des composants qui intègrent notre configuration de test. Les indices du chipset graphique sont par contre étonnamment bas. Nous avions d’ailleurs obtenu des indices de 6,4 pour les performances graphiques du SZ77R5, il est donc anormal que le chipset Intel HD Graphics 4600, pourtant plus puissant, nous donne un score inférieur. Etant donné que la note totale est déterminée par le sous-indice le plus bas, la note finale est relativement basse. Ces résultats du chipset graphique démontrent, s’il en était encore besoin, la faible fiabilité de ce test pour ce qui est de la puissance 3D…

Passons maintenant au classique test 3DMark 11. Voici les résultats obtenus :

3Dmark 11 du SH97R6

3Dmark 11 du SH97R6

Comme l’on pouvait s’en douter, le chipset Intel HD Graphics 4600 intégré à la carte mère s’en sort plutôt bien, avec des notes logiquement plus élevées que le Intel HD Graphics 4000 du SZ77R5. Bien entendu, les gamers auront la possibilité d’adjoindre une carte graphique haut de gamme dans le barebone.

Continuons nos tests avec le benchmark Cinebench R15 :

Bench CPU SH97R6

Test Cinebench du CPU Intel Core i7 4790K Processeur 4 cœurs 4,4 GHz

Bench GPU Intel HD Graphics 4600

Test Cinebench du GPU Intel HD Graphics 4600

Là encore, on constate l’excellent score obtenu par le CPU. Bonne surprise également pour le GPU : si ce dernier ne remplacera pas une carte graphique haut de gamme, le chipset intégré Intel HD Graphics 4600 s’en sort avec les honneurs.

Notre avis sur le Shuttle SH97R6

Fidèle à son habitude, Shuttle nous propose une machine puissante, flexible et évolutive avec ce SH97R6. Disponible à moins de 300 euros, c’est une excellente base pour monter un PC puissant qui n’aura rien à envier aux ordinateurs de bureau au format ATX. Basé sur un chipset Intel H97, ce barebone ultra compact peut accueillir des processeurs de 4e et 5e génération.

Sa capacité à lui adjoindre 3 écrans ou à lire des vidéos 4K est également très appréciable. De même, la possibilité d’intégrer une carte graphique Dual Slot sur le port PCI Express ravira les gamers qui auront là une machine de guerre pouvant être facilement transportée sous le bras. On regrettera néanmoins le manque de puissance de l’alimentation. En effet, si cette dernière est de qualité et certifiée 80 Plus Bronze, elle sera insuffisante pour les cartes graphiques très haut de gamme. Dans ce cas, il sera parfois nécessaire, en fonction des modèles, de changer l’alimentation par une 500 Watts de Shuttle.

Avis sur le Shuttle SH97R6

Shuttle SH97R6

Enfin, le barebone SH97R6 offre une belle capacité de stockage interne avec la possibilité d’insérer jusqu’à  4 disques durs ou SSD. De plus, le chipset Intel H97 permet également de bénéficier de quatre ports SATA 6Gbps.

Et pour terminer, la qualité et le design du boitier en aluminium sont une vraie réussite. La conception sans faille et la facilité du montage sont également un vrai régal pour monter la machine de ses rêves. Notre nouveau coup de cœur !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Tests matériels
CUBE iWork8 : une tablette sous Windows 8.1

La CUBE iWork8 est l'une des premières tablettes chinoises 8 pouces fonctionnant sur Windows 8.1. Si l'on imagine aisément que…

Fermer