Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test du disque SSD Origin Storage Inception MLC800 512GB

Test du disque SSD Origin Storage Inception MLC800 512GB

Par ZzGeek

La technologie SSD, parfaitement maîtrisée de nos jours, se démocratise de plus en plus dans les différents matériels informatiques de notre quotidien. Grâce aux disques SSD, les nouveaux appareils affichent des rapidités de transferts impressionnantes, et les anciens ordinateurs peuvent reprendre du service en retrouvant une nouvelle jeunesse puisque le goulot d’étranglement que constituait souvent l’ancien mode mécanique de stockage (disque dur) disparaît !

Un SSD interne 500 Go qui dépote

C’est dans ce contexte que nous vous proposons un nouveau modèle de disque SSD d’un acteur dont nous n’avions pas encore parlé dans ce domaine : Origin Storage Ltd, société anglaise spécialisée dans le stockage des données depuis plus de 10 ans.

SSD Origin Storage Inception MLC800

Origin Storage SSD Inception MLC800

Le modèle que nous allons vous présenter est le SSD 2.5 » Inception MLC800 d’une capacité de 512Go.
Ce tout nouveau modèle d’Origin Storage se donne pour objectif une haute capacité de stockage avec un haut niveau de performances et de fiabilité, tout en restant à un coût abordable. Le constructeur l’annonce comme étant la parfaite adéquation entre l’amélioration des performances des systèmes et la facilité de mise en œuvre.

Pour atteindre cet objectif, Origin Storage a doté son SSD d’un contrôleur SATA-III 6GB/s de haut niveau et de mémoire flash MLC NAND.

Débutons tout de suite notre dossier pour voir ce qu’il en est…

Déballage du Inception MLC800 512 Go

Le SSD 2.5 » Inception MLC800 512Go de Origin Storage est livré dans un packaging des plus simples puisqu’il s’agit d’un simple carton épais blanc avec un sticker certifiant que l’emballage n’a pas été ouvert au préalable. Seuls la marque et le code-barre du produit sont apparents.

Carton du SSD Inception MLC800

Un emballage simple, mais protecteur

L’ouverture révèle alors le disque dans une pochette antistatique, parfaitement protégé entre deux épais blocs de mousse souple, garantissant que le disque sera à l’abri de tout choc lors du transport.

Déballage du SSD Origin Storage Inception

Le disque parfaitement à l’abri dans son conditionnement

Même s’il ne contient pas de pièce mécanique, c’est un emballage plutôt rassurant sur l’intégrité du disque durant son transport.
Par contre, aucun accessoire n’est fourni : pas de visserie, ni de nappe SATA ou d’alimentation pour prendre sa place dans un PC fixe, et aucune entretoise d’adaptation éventuelle pour des emplacements d’ordinateur portable un peu grands, ou encore de berceau pour l’intégration dans un emplacement habituel d’un ordinateur de bureau.

Examinons maintenant ses caractéristiques propres.

Caractéristiques du Origin Storage Inception MLC800

Une fois déballé, nous sommes en présence d’une magnifique coque métallique noire en aluminium brossé qui enveloppe les composants électroniques du SSD.

La coque en aluminium du SSD

La coque noire en aluminium de l’Inception MLC800 d’Origin Storage

L’épaisseur de l’aluminium est suffisante pour résister à une compression forte avec les doigts. C’est d’autant plus remarquable que ce disque Inception MLC800 est moins épais que certains de ses concurrents, ne présentant qu’une épaisseur 7mm. Les autres dimensions sont standards avec 100,2mm en longueur et 69,8mm en largeur. Néanmoins, le choix de la coque métallique fait qu’il affiche 80g sur la balance… Il n’est donc pas le disque SSD le plus léger que nous ayons testé, mais son poids reste moindre qu’un disque dur mécanique classique de même taille.

La coque comporte des orifices de fixation par vis, aussi bien sur les flancs que sur le dessous du boîtier, ce qui lui permet d’être fixé dans n’importe quel type d’appareil acceptant le format 2,5 pouces.

La consommation annoncée par le constructeur est très réduite puisqu’elle est de 0,3w en Idle et en veille. L’indication en pleine charge n’est par contre pas indiquée, mais Origin Storage a implémenté un dispositif de consommation électrique dynamique en fonction des sollicitations du disque.

Une connectique SATA-3

Connectique SATA 3 du Inception MLC800 Origin Storage

On retrouve à une extrémité une connectique SATA-3 supportant la norme 6GB/s et, sur le côté opposé, un plastique blanc qui ajoute une touche esthétique raffinée. Les puces utilisées pour le stockage sont de type MLC NAND afin obtenir les meilleures performances.
La commande TRIM est prise en charge. Cette dernière permet d’améliorer les performances du SSD et de le préserver d’une usure prématurée, en n’écrivant pas toujours au même endroit du disque.
Bien évidemment, le disque supporte également la technologie de monitoring SMART et d’anticipation des pannes.

Ce SSD semble s’avèrer particulièrement endurant à l’usure, car le constructeur n’annonce pas moins de 1048 TB en écriture totale d’octets, l’écriture de données étant le mode le plus dommageable pour la durée de vie (il faut une tension plus forte pour écrire des données que pour les lire). Ce disque affiche donc le TBW (Total Bytes Written) le plus élevé des SSD que nous ayons testé, assurant ainsi une excellente fiabilité des données dans le temps ! D’ailleurs, le constructeur ne s’y trompe pas, car il annonce une conservation des données supérieure à 10 ans, dans des conditions de stockage à 25°C, sachant que le disque est prévu pour fonctionner à une température comprise entre 0°C et 70°C et devant être stocké entre -45°C et 85°C.

Bref, Origin Storage prend la sécurité des données très au sérieux !

Bien évidemment la nuisance sonore est nulle puisqu’un SSD ne possède aucune pièce mécanique.

On peut néamoins s’étonner qu’avec de telles caractéristiques de fiabilité, Origin Storage se contente de garantir son matériel que 3 ans tandis que certains de ses concurrents sont passés à 5 ans.

Passons maintenant aux performances de transferts du SSD.

Performances du SSD Inception MLC800

Nous avons procédé à différents tests en fonctionnement sur un ordinateur équipé d’une carte mère Asus P8Z77-V Deluxe, d’un Intel Core-i7 3770 (cadencé à 3,4GHz) et de 16Go de Ram Kingston HyperX DDR3 PC3-2133 CL11 XMP, le tout fonctionnant sous Windows 7 SP1 Professionnel 64Bits.
Cette carte mère est équipée de deux contrôleurs SATA-3, le premier étant un Z77 express d’Intel, et le second un Marvell 9128. Les résultats obtenus ayant été systématiquement meilleurs avec le contrôleur Intel, nous n’avons retenu que ceux-ci dans la suite de ce dossier.

La version de firmware du SSD Inception MLC800 512GB que nous a fait parvenir Origin Storage est la révision N112. Nous supposons qu’il s’agit de la dernière version firmware de ce SSD puisque celui-ci est très récent et nous n’avons pas trouvé de nouveau micrologiciel disponible dans la rubrique Support du site d’Origin Storage.

Tout d’abord, remarquons que ce disque est reconnu avec une capacité de 476,94Gb une fois formaté en NTFS.

En termes de performances de transferts, nous avons obtenu les résultats suivants avec notre configuration de test :

AS SSD (version 1.6.4237.30508)

Performances du Origin Storage Inception MLC800 SSD 512Go avec AS SSD 1.6

Performances du Origin Storage Inception MLC800 SSD 512Go avec AS SSD 1.6

On obtient donc un très bon score global de 952 points, avec 518 Mb/s en lecture séquentielle et presque 424,56 Mb/s en écriture séquentielle. Il rivalise ainsi en lecture avec le très bon SSD Crucial MX200500Go de notre test précédent, mais en restant en retrait de celui-ci pour l’écriture.

L’écriture en 4K « simple » est très bonne tandis que les performances sont un peu en retrait en lecture dans ce mode, ainsi qu’en lecture écriture 4K avec 64 Threads si on compare toujours au MX200 de Crucial qui était très bon là encore. Rien de dramatique néanmoins puisque les résultats sont tout de même extrêmement honorables.

Crystal Disk Mark 3.02 pour Windows 64 Bits

CrystalDiskMark avec fichier de 1Go pour le MLC800

CrystalDiskMark avec fichier de 1Go pour le MLC800

CrystalDiskMark avec fichier de 4Go pour le MLC800

CrystalDiskMark avec fichier de 4Go pour le MLC800

Que ce soit avec un fichier de 1Go ou un fichier de 4Go, les scores obtenus dépassent largement en lecture séquentielle le Crucial MX200, rivalisant cette fois avec ceux de notre dossier sur le M550 de Crucial également, notamment en lecture, l’écriture étant quant à elle en retrait. Mais là encore, dans les autres modes, le contrôleur de l’Origin Storage doit s’incliner légèrement devant celui de son concurrent.

Atto Benchmark 2.46
Avec le test d’Atto, nous obtenons la confirmation de la très grande vélocité du SSD Inception MLC800 512GB d’Origin Storage dans la lecture de données(notamment séquentielle), quelle que soit la taille des fichiers, avec par contre une performance moins marquée en écriture, sans pour autant démériter, loin s’en faut !

Atto Disk Bench pour Inception MLC800

Performances du Inception MLC800 500 Go avec Atto Disk Benchmark 2.46

Enfin le constructeur annonce dans sa fiche technique les résultats suivants pour ce disque :

Données constructeur pour le Inception MLC800Le résultat annoncé est conforme en écriture, et chose suffisamment rare pour être signalée, légèrement sous-évalué pour la lecture. On peut saluer la grande honnêteté des mesures publiées par Origin Storage.

Quoi qu’il en soit, ce sont de très bonnes performances, finalement peu éloignées du disque MX200 de Crucial qui est le meilleur disque SSD en terme de transferts qu’il nous a été donné de tester dans cette capacité. Cependant, l’Inception MLC800 512GB est bien au-dessus d’autres disques plus « standards »…

Là où Origin Storage est bien le premier, c’est sur la fiabilité affichée avec sa capacité annoncée de 1024TB TBW (Total Bytes Written) tandis que le Crucial n’affiche que 160TB de TBW… Parmi les disques SSD testés dans nos dossiers, c’est donc le disque d’Origin Storage qui supporte la plus grande quantité d’écriture…et de loin !

Notre avis sur le Inception MLC800

Avec le Inception MLC800 SSD 512 Go, Origin Storage nous propose un disque dont la vitesse est sans comparaison possible par rapport à un disque dur mécanique, mais également à un haut niveau dans le domaine des disques SSD.
En effet, il contribue à la diminution de la consommation électrique et des nuisances sonores d’un PC fixe ou portable, puisque la technologie SSD est totalement silencieuse et économe en énergie.

Les performances de transferts, sans être les meilleures, permettent tout de même d’avoir un disque dans le haut du panier, avec un accent évident mis sur la fiabilité des données transcrites. Il est rassurant de savoir que sur ce type d’appareil, nos données sont en sécurité pour longtemps !
Gardons aussi à l’esprit que ce disque est très récent et pourrait bénéficier d’une mise à jour firmware améliorant ses performances… cela s’est déjà vu chez certains de ses concurrents.

La conception du boîtier est parfaite, tant sur l’assemblage que sur l’esthétique, avec un petit plus sur l’usage de l’aluminium qui va favoriser la dissipation thermique vers l’extérieur du SSD.

Esthétique soignée du MLC800

Une esthétique et un assemblage de grande qualité !

La consommation électrique est particulièrement faible, permettant ainsi d’assurer une meilleure autonomie lorsque le SSD est utilisé dans un appareil mobile tel qu’un ordinateur portable.

Au registre des regrets, nous pouvons noter qu’aucun logiciel de transfert de données n’est prévu pour migrer d’un disque dur mécanique vers ce disque SSD, ni de visserie ou autres accessoires qui peuvent faciliter la fixation dans un ordinateur. Cela n’est néanmoins pas essentiel pour bon nombre de cas d’utilisation.

Le prix public qui nous a été communiqué est de 263 euros TTC, ce qui ne le place pas parmi les plus attractifs, mais restant néamoins dans la moyenne. Cela peut s’expliquer par l’exceptionnelle fiabilité affichée avec son TBW de 1024TB, mais on peut alors regretter qu’il ne soit garanti que 3 ans. Ce dernier point nous semble un peu court compte tenu de cette fiabilité d’écriture (TBW) exceptionnelle affichée par le constructeur.

En conclusion, ce disque est tout à fait recommandable, car il offre un équilibre performance/fiabilité/prix tout à fait convenable, notamment pour ceux qui ont à cœur d’avoir un support de stockage très fiable et rapide.

Achetez l’Inception MLC800 512 Go sur Amazon

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Tests matériels
Test du NAS Synology DS1815+

Pour ce nouveau test de NAS, nous revenons sur la marque Synology avec un modèle 8 baies de milieu de…

Fermer