Accueil » Actualités » L’armée électronique Syrienne pirate une nouvelle fois Microsoft

L’armée électronique Syrienne pirate une nouvelle fois Microsoft

Par Emmanuel

C’est la deuxième fois que l’armée électronique Syrienne s’en prend à Microsoft en quelques jours. Ce groupe de hackers dit soutenir le gouvernement de Bachar el-Assad, et pirate les outils de Microsoft comme Skype ou Outlook pour faire passer un message, invitant à ne pas utiliser les services de Microsoft…

L’armée électronique Syrienne accuse Microsoft d’espionnage

L’armée électronique Syrienne accuse le géant américain d’espionner ses utilisateurs via ses services et de revendre les données collectées aux gouvernements. Les hackers syriens ont d’ailleurs fait passer le message : « n’utilisez pas les services e-mails de Microsoft (Hotmail, Outlook), ils surveillent vos comptes et vendent les informations aux gouvernements« . Pour le passage de la nouvelle année, Microsoft avait subi une attaque via sa messagerie Skype, et aujourd’hui c’est au tour de son compte Twitter et du support Xbox de faire les frais des pirates de l’armée électronique Syrienne.

Le message reste le même dans ce nouveau piratage, seul le moyen de propagation a changé. Une nouvelle fois la firme de Redmond a démontré qu’il y avait un certain manque de vigilance au niveau de sa sécurité. Heureusement cette fois, Microsoft a repris le contrôle de la situation assez rapidement. Les hackers ont également réussi à pirater le blog officiel du géant américain pour effectuer une blague typiquement « Geek », en révélant que les pages les plus visitées par les utilisateurs sur le navigateur Explorer, étaient les pages de téléchargement de Firefox et de Chrome… Un peu de provocation, qui ne sera pas du goût de Microsoft !

0 0 vote
Article Rating
0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Plus dans Actualités
Un gros correctif chez Oracle pour Java, MySQL et bien d’autres !

Oracle, souvent décrié pour ses mises à jour tardives, propose aujourd'hui une énorme mise à jour de 147 correctifs de…

Fermer