Accueil » Actualités » Google puni pendant 48h : la condamnation de la CNIL affichée sur la page d’accueil

Google puni pendant 48h : la condamnation de la CNIL affichée sur la page d’accueil

Par Yann

Suite à la condamnation de Google par la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) du 8 janvier dernier, le moteur de recherche américain Google se voit contraint d’afficher cette condamnation sur la version française de Google.fr.
Voici le contenu intégral que l’on peut lire sur la page d’accueil : « Communiqué: la formation restreinte de la Commission nationale de l’informatique et des libertés a condamné la société Google à 150 000 euros d’amende pour manquements à la loi « informatique et libertés ». Décision accessible à l’adresse suivante: http://www.cnil.fr/linstitution/missions/sanctionner/Google/« .

Rappelons que la CNIL reprochait également à Google de collecter des informations sur les utilisateurs ne possédant aucun compte de services proposés par Google. La commission reprochant que ces internautes n’avaient pas conscience que les sites sur lesquels ils pouvaient naviguer transmettaient tout de même des informations au géant américain.

Suite à la publication de ce communiqué sur la page d’accueil de Google, page qui est depuis le départ toujours restée vierge comme le souligne l’avocat de Google Patrice Spinosi, le site de la CNIL a été indisponible durant un moment. Cette panne temporaire a été provoquée par une affluence soudaine des internautes sur la page du site de la CNIL dont le lien était présent dans le communiqué. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le site fonctionne à nouveau. Quant au communiqué présent sur Google suite à la condamnation, il devra rester en ligne 24h.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
OVH propose son offre hubiC de 10 TO pour 10 euros par mois

A quelques jours de la sortie de certaines offres comme celles de Mega, qui est d'ailleurs la moins chère du…

Close