Accueil » Actualités » Le moteur de recherche Qwant s’exaspère de la publicité clandestine pour Google

Le moteur de recherche Qwant s’exaspère de la publicité clandestine pour Google

Par Emmanuel

Non, l’univers des moteurs de recherche ce n’est pas « Google » ! C’est ce que reproche Qwant un moteur de recherche français, qui s’agace de plus en plus de la place que donne systématiquement les médias au géant américain, au détriment de la concurrence. Une forme de publicité clandestine que dénonce aujourd’hui le moteur de recherche Qwant, contre laquelle il souhaiterait que le CSA effectue une régulation des citations de Google.

Selon Qwant, Google bénéficierait d’une publicité clandestine

Certes le secteur de la recherche sur internet est dominé dans une écrasante majorité par Google, mais le géant de Mountain View n’est pas le seul sur le marché et de très nombreux moteurs existent et fournissent parfois des résultats même plus fiables, comme sur les moteurs de recherches spécialisés. Dans un contexte où la concurrence est déjà très difficile, le nouveau moteur français Qwant, lancé il y a un an, s’agace de constater que la presse et les médias réduisent systématiquement l’univers des recherches en ligne à Google.

Une forme de publicité clandestine inacceptable pour Qwant, qui a saisi le CSA afin que ce dernier impose une réglementation, comme l’avait déjà fait le CSA il y a quelques temps, quand les médias, la presse, la radio, etc. utilisaient systématiquement Facebook ou Twitter pour évoquer les réseaux sociaux.

L’argument du moteur de recherche Qwant pour s’expliquer

Qwant a fourni comme argument au Conseil supérieur de l’audiovisuel, qu’il n’est pas normal que l’on fasse une référence « unique et systématique » au profit d’un seul acteur économique dans un marché. Un peu comme si l’on imposait consciemment ou non dans l’esprit des utilisateurs une seule marque à la place d’un mot… que diraient les vendeurs de téléphones si à la place du mot « smartphone » tout le monde utilisaient le mot « iPhone », qu’à la place du mot « voiture », les médias utilisaient systématiquement le mot « Ford », etc ?

Qwant espère que le CSA pourra réguler le domaine de la recherche en ligne, afin de changer certains comportements devenus presque innés face à une marque, aussi bien à la télé, qu’à la radio ou dans la presse papier et numérique. Ce n’est que de cette façon, que les marques des autres moteurs de recherche pourront émerger, exister et fournir des alternatives à Google dans l’esprit des internautes.

2 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
TEPEDEV

que diraient les vendeurs de téléphones si à la place du mot « smartphone » tout le monde utilisaient le mot « iPhone ».

C’est pourtant ce que l’on entend de plus en plus!

Jack01

Partir de rien et arriver nul part fait penser à Qwant qu’il y arrivera mieux si les meilleurs sont muselés… C’est di nivellement par le bas, et j’espère que Qwant cherchera de meilleures idées pour être reconnu en temps que moteur de recherche à part entière !

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Popcorn Time : fermé il y a moins d’une semaine, il renait déjà de ses cendres !

L'application Popcorn Time destinée à regarder des films en haute définition gratuitement, avait subi de très fortes pressions la semaine…

Close