Accueil » Actualités » Samsung pourrait racheter la firme Nuance, à l’origine de Siri

Samsung pourrait racheter la firme Nuance, à l’origine de Siri

Par Emmanuel

Pour le moment il s’agit plus de rumeurs, que de faits réels, mais malgré tout Samsung est bien en négociation avec la société Nuance. L’entreprise étant impliquée dans l’élaboration de l’assistant vocal d’Apple « Siri », Samsung marche sur les terres de son plus gros concurrent. Les fidèles utilisateurs de la marque à la pomme se demandent à juste raison, si Siri n’est pas en train de vivre ses dernières heures, si cette acquisition se confirme.

Samsung serait en passe de racheter la société Nuance

Même si les informations émanent du Wall Street Journal, elles restent au conditionnel. Le géant Samsung s’apprêterait probablement à racheter la société Nuance, spécialiste de la reconnaissance vocale. Une information qui ne doit pas ravir les dirigeants de la firme Apple, puisque Nuance est à l’origine de Siri, l’assistant vocal de la gamme des iPhones de la firme à la pomme.

De nombreuses personnes ont rapidement spéculé sur la fin annoncée de l’assistant vocal Siri d’Apple, si Samsung rachetait la société Nuance, mais il semble très peu probable que la firme à la pomme n’est pas anticipée le rachat d’un partenaire commercial dans ses contrats, en cas de rachat de la société Nuance. Cependant le plus logique, si Samsung fait effectivement l’acquisition de Nuance, serait qu’Apple se passe des services de cette dernière et élabore son propre système d’assistance et de reconnaissance vocale, d’autant que la très grande majorité du programme Siri a été élaborée directement par Apple. Aucune inquiétude donc à Cupertino, il faudra juste attendre un peu pour savoir si ces rumeurs du Wall Street Journal sont fondées ou non.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Facebook : les femmes pourront (enfin !) publier des photos d’allaitement

Cachez ce sein que je ne saurais voir ! C'était un peu la politique du réseau social Facebook qui avait…

Fermer