Accueil » Actualités » Publicité : Fleur Pellerin souhaite attaquer les sites pirates au portefeuille

Publicité : Fleur Pellerin souhaite attaquer les sites pirates au portefeuille

Par Emmanuel

Fleur Pellerin juge inefficaces et très couteuses les mesures judiciaires et les méthodes pour lutter contre le piratage sur internet. Il est vrai qu’à peine un site ferme ses portes, qu’un autre le remplace quelques heures plus tard. La ministre Fleur Pellerin va donc proposer une nouvelle stratégie par le biais d’une charte, qui visera dorénavant les sites pirates au portefeuille, en leur coupant leur unique source de revenus : la publicité.

Fleur Pellerin : pour s’attaquer aux sites pirates, il faut leur bloquer la publicité

Fleur Pellerin a décidé de déclarer une bonne fois pour toute la guerre aux plateformes de téléchargement et aux sites pirates, en ne cherchant plus à les faire disparaitre, mais en asséchant leurs rentrées d’argent. Comme pour la majorité des sites web, la survie économique des plateformes de téléchargement ou des sites pirates dépend en quasi-totalité de la publicité et non pas grâce aux contributions des internautes.

La ministre a donc suggéré que soit mis en place une charte visant à définir un code de bonne conduite de la part des annonceurs, en leur faisant prendre conscience qu’ils ne peuvent plus financer la survie ou le développement de sites illégaux dans notre pays. Pour le moment rien n’est vraiment mis en place, mais Fleur Pellerin entend bien dissuader les annonceurs d’accepter que leurs publicités soient diffusées sur certaines adresses URL. Cette mission nécessitera une longue réflexion, la ministre a donc confié à Julien Neutres, la charge de ce dossier.

Cette méthode, contrairement à toutes les autres actuellement mises en place, a le mérite d’apparaitre comme plus efficace, car elle frappe là où cela fait mal : le portefeuille. Cependant, il ne fait aucun doute que les responsables des plateformes de téléchargement ou de sites illégaux trouveront rapidement des parades pour trouver des annonceurs à l’étranger, de nouvelles techniques de marketing publicitaire ou pour faire contribuer leur communauté sous forme de dons, en invoquant la survie de la liberté et de la gratuité sur le web.

2 Commentaires
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
fakrys

Elle a raison! on nous parle de partage et de culture, les plus téléchargés et de loin sont des films commerciaux et à la place du partage on a de la pubs, des débits bridés afin de forcer des abonnements et des uploadeurs rémunérés!!! c’est quoi ce trafic?! si c »était vraiment gratuit, libre, partage et culturel tout serait gratuit sans histoires de fric! là on a des voleurs et pirates qui se font du fric sur le dos des autres avec le travail des autres! on a plein de gens qui s’en mettent plein les poches sans rien faire et… Lire la suite »

Hawk62

Fleur PELLERIN n’est-elle pas complice du piratage dont les médias ont parlé ces derniers temps ?
Elle est peut-être nord-coréenne .

2
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Amazon killer, l’application qui souhaite sauver les librairies

Depuis plusieurs années le métier de libraires est de plus en plus difficile, avec le géant Amazon qui brasse une…

Close