Accueil » Actualités » Trois Anonymous condamnés à de la prison avec sursis

Trois Anonymous condamnés à de la prison avec sursis

Par Ruby Charpentier

Le verdict du procès contre trois Anonymous est tombé il y a quelques jours et devrait refroidir les personnes qui seraient intéressées pour intégrer le mouvement. En effet, Cédric Sibille, 36 ans, a été condamné à huit mois de prison avec sursis, Loïc Schneider, 20 ans et David Druart, 41 ans, ont de leurs côtés étaient condamnés à quatre mois de prison avec sursis.

Prison avec sursis pour les trois Anonymous et dédommagements

Cédric Sibille, Loïc Schneider et David Druart, trois hommes se revendiquant des Anonymous avaient décidé de venger la mort, le 26 octobre 2014, du militant écologiste Rémi Fraisse, opposé au barrage de Sivens et avaient entrepris plusieurs attaques informatiques contre le ministère de la Défense, les sites internet de la région Lorraine, du conseil départemental de la Meuse et de l’Andra.

La justice a condamné les trois hommes pour avoir entravé ou faussé le fonctionnement d’un système automatique de gestion de données, à des peines de prison avec sursis et à une obligation de dédommagement des différentes victimes (1 euro symbolique pour l’ANDRA, 1500 euros pour le conseil départemental de la Meuse et 6000 euros pour la région Lorraine). Tout le matériel informatique a également été saisi.

Les trois Anonymous ont bénéficié d’une certaine clémence, car ils pouvaient encourir jusqu’à 10 ans de prison et 150 000 euros d’amende. Toutefois Emmanuel Pereira, l’un des avocats des prévenus a déclaré : « Il y a une disproportion entre le risque pénal encouru et les faits », expliquant que les trois hommes ont simplement utilisé « une nouvelle manière de manifester ». L’avocat a ajouté « lorsque les routiers bloquent une autoroute, ils ne sont pas poursuivis ».

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Plus de 8 jeunes sur 10 ont un smartphone

82% des jeunes âgés de 15 à 24 ans détiennent un téléphone portable dans leur poche. Selon une vaste étude…

Fermer