Accueil » Actualités » Trahison : Marissa Mayer, la PDG de Yahoo pourrait aller en prison

Trahison : Marissa Mayer, la PDG de Yahoo pourrait aller en prison

Par Emmanuel

Plusieurs géants du web se sont retrouvés entrainés dans l’affaire Prism d’espionnage américain, révélée par l’ex consultant de la NSA Edwards Snowden. Certains d’entre eux ont décidé de révéler les sollicitations du gouvernement dans des rapports de transparence pour apaiser les esprits et d’autres comme Yahoo ont décidé de jouer la résistance. La PDG de Yahoo pourrait donc théoriquement se retrouver en prison pour haute trahison, en refusant de fournir des informations privées à la justice.

Marissa Mayer ne veut plus collaborer avec le gouvernement américain

C’est un choix qui a le mérite d’être souligné, la PDG de Yahoo ne fournit plus aucune données privées aux gouvernements pour montrer son mécontentement, car il est vrai que les dommages des affaires d’espionnage ont directement impacté la crédibilité des géants du web après la découverte de programmes secrets espionnant les américains et le reste du monde. Marissa Mayer joue donc la résistante, et résiste aux demandes de renseignements sollicitées par le gouvernement américain.

La PDG de Yahoo dénonce qu’elle se retrouve entre deux feux, d’un côté ne pas fournir d’informations et être accusé de trahison et de l’autre fournir les informations sur l’existence des programmes gouvernementaux et être accusé de haute trahison… une situation qui devient inconfortable pour tout le monde et qui nécessite que le gouvernement autorise les géants du web à publier des rapports très détaillés sur les réels volumes d’échanges entre les agences de renseignements et les entreprises, concernant des individus.

NSA : plus de transparence ne ferait pas de mal !

Un responsable de chez Yahoo a affirmé : « refuser de telles informations nourrit la méfiance et la suspicion, envers les Etats-Unis et les compagnies qui doivent se conformer aux directives légales du gouvernement« . Il est vrai que la réserve de la NSA pour démontrer la vraie réalité des requêtes, accroit la thèse des partisans de la théorie du complot et de l’espionnage généralisé… Ce qui n’est pas le cas !

Une opération «transparence» assainirait considérablement le climat de suspicion et de perte de crédibilité quant à la confidentialité des données privées des utilisateurs. Les plus grands acteurs du web font d’ailleurs front commun pour une fois, puisque Facebook, Microsoft, Google, etc. demandent la même chose au gouvernement.

1 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
yuki

La théorie du complot et de l’espionnage généralisé sera définitivement éradiquée le jour ou la NSA deviendra suffisamment claire et transparente dans ses comportements et où Google, Facebook et autres seront plus respectueux de la confidentialité. 👿

1
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
PlayStation Vita TV : une mini console connectée sur la télévision

Pour accentuer des ventes qui sont pour le moment inférieures aux attentes du groupe Sony, la firme a décidé de…

Close