Accueil » Actualités » La chine a racheté le navigateur Opéra, mais pourquoi ?

La chine a racheté le navigateur Opéra, mais pourquoi ?

Par Ruby Charpentier

Il y a quelques jours on apprenait que la Chine avait racheté le navigateur Opera pour la modique somme d’1,2 milliard de dollars. En faisant l’acquisition du numéro 5 mondial dans le secteur des navigateurs, la Chine fait non seulement une très bonne affaire, mais en plus cela permettra au pays de continuer sa stratégie d’indépendance dans le secteur du logiciel.

La Chine cherche à améliorer son indépendance et rachète Opera

Il est évident que le rachat du groupe norvégien Opera Software par le fonds chinois Golden Brick Silk Road est avant tout une façon pour la Chine de se libérer de l’emprise américaine dans le domaine des logiciels. Actuellement, le navigateur Opera est le numéro 5 mondial, après dans l’ordre : Chrome, Internet Explorer, Firefox et Safari. Il ne représente qu’une infime part du parc mondial, puisque seuls 1,96% des smartphones, PC, tablettes ou consoles intègrent ce navigateur internet.

En revanche, cela permet à la Chine d’envisager une indépendance logicielle plus efficace, on compte d’ailleurs parmi ce fonds d’investissement un éditeur d’antivirus chinois et un éditeur de jeux vidéo. Il n’est donc pas impossible que la Chine souhaite répéter avec les navigateurs, ce qu’elle a réussi avec les moteurs de recherche.

La Chine est en effet le seul pays au monde où Google n’est pas tout puissant, avec pas moins de 3 autres moteurs de recherche qui totalisent 90% de parts de marché à eux seuls. Avec Opéra, la Chine pourrait donc rejouer le même scénario et fragmenter son marché avec des produits nationaux et non plus uniquement américains. Il existe de nombreux exemples où le pays est parvenu à rivaliser sérieusement avec les américains, comme dans le secteur du e-commerce où Alibaba domine, alors qu’eBay ou Amazon suivent loin derrière. On peut également prendre comme exemple celui des réseaux sociaux où Twitter et Facebook ne sont pas des leaders comme dans de nombreux pays, mais sont largement devancés par Weibo, Qzone ou Renren.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google aussi proposera son casque de réalité virtuelle

Google a été l'un des premiers à se lancer dans le domaine de la réalité virtuelle grand public avec ses…

Fermer