Accueil » Actualités » Doodle Hertz de Google, un hommage au scientifique

Doodle Hertz de Google, un hommage au scientifique

Par Emmanuel

Vous avez peut être remarqué que mercredi 22 février 2012, en arrivant sur la page d’accueil de Google, se trouvait au-dessus du champ de recherche une courbe sinusoïdale. Cette dernière rendait hommage à Heinrich Rudolf Hertz. Cet homme a expérimenté le fait que la lumière peut se traduire en onde magnétique et qu’il est possible de la faire voyager. Cela a bien sur amené à la découverte des ondes radios et hertziennes.
Heinrich Rudolf Hertz est né le 22 février 1857 à Hambourg en Allemagne. Après avoir étudié à l’école du Docteur Richard Lange, il devient bachelier en 1875 et intègre l’institut polytechnique de Dresde en 1876, puis l’université de Munich en 1878.

C’est au cours de l’année 1887, quelques années seulement après les expériences de Michelson et Morley, alors qu’il était professeur à l’université de Karlsruhe, et grâce à ces travaux effectués sur les théories de Maxwell, Weber et Helmholtz qu’il va réaliser un oscillateur. Celui-ci est constitué de deux orbes creux en laiton et d’un éclateur, agissant entre les deux globes. Il permet de vérifier l’existence d’ondes invisibles.

Le physicien Hertz était encore loin de se douter des répercussions que sa découverte allait engendrer. Lors de la présentation de son oscillateur à ses étudiants, l’un deux lui demanda s’il pouvait y avoir une application concrète, Hertz répondit qu’il y en avait aucune.

Hertz effectua la première liaison d’un faisceau hertzien entre un émetteur et un récepteur le 13 novembre 1886.  En 1889, Hertz devient chercheur et professeur à Bonn. L’année suivante, il obtient la médaille Rumford, il s’agit d’un prix scientifique décerné par la Royal Society tous les deux ans à un chercheur pour ses travaux de recherches exceptionnels.

Heinrich Rudolf Hertz décède le 1er janvier 1894 à l’âge de 36 ans d’un cancer, il est enterré au cimetière juif d’Hambourg.

Le 22 février, Hertz aurait eu 155 ans. Google a voulu rendre hommage à cet homme sans qui de nombreuses technologies n’existeraient pas à ce jour.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Le PDG de SFR s’en prend à Free Mobile

Après Xavier Niel, PDG de Free et Stéphane Richard, PDG d'Orange, c'était au tour de Franck Esser, le PDG de…

Close