Accueil » Actualités » Première déception pour l’iPhone 5 puisqu’il n’offrira pas la 4G à ses utilisateurs en France

Première déception pour l’iPhone 5 puisqu’il n’offrira pas la 4G à ses utilisateurs en France

Par Emmanuel

Première déception pour l’iPhone 5 alors que celui-ci n’est même pas encore disponible en France. Les clients du dernier Smartphone d’Apple ne pourront pas utiliser la 4G en France alors que ce dernier en est équipé. L’iPhone 5 est conçu pour utiliser des fréquences 1800 MHz. Le seul hic, c’est qu’en France on utilise ces fréquences pour l’ancienne génération de téléphonie mobile 2G. Il suffirait de changer et d’autoriser la 4G sur les fréquences 1800 MHz.
Le régulateur des télécoms (ARCEP) devrait se prononcer d’ici la fin de l’année sur une éventuelle transformation des fréquences. En tout cas l’opérateur Bouygues Télécom pousse pour un tel changement. Son réseau est construit sur les fréquences 1800 MHz. De plus il dispose de la plus grande capacité sur cette bande de fréquences. Du côté d’Orange et de SFR, on possède également des fréquences 1800 mais en quantité moins importante. Quant au quatrième opérateur Free Mobile, il s’avère qu’il ne dispose pas du tout de ces fréquences.

Si l’ARCEP accepte la 4G sur les fréquences 1800, Bouygues Télécom serait privilégié vis-à-vis des autres opérateurs. Il pourrait donc proposer la 4G aux possesseurs d’iPhone 5. « Si on autorise la 4G sur les fréquences 1800, cela revient à donner le monopole de l’iPhone 5 “4G” à Bouygues. Orange avait le monopole de l’iPhone et on le lui a retiré. Il faut être logique!» déclare Orange. Orange utilise les fréquences 1800 pour les abonnés Free Mobile utilisant son réseau. « Utiliser les fréquences 1800 pour la 4G, c’est pourtant la meilleure façon de développer le très haut débit mobile le plus rapidement possible en France. Nous avons payé pour la 4G, il faut maintenant libérer les fréquences » déclare le PDG de Bouygues Télécom. Les opérateurs mobiles ont investi beaucoup d’argent dans l’achat des licences 4G. (3,6 milliards d’euros)

L’ARCEP compte bien réaffecter les fréquences entre les quatre opérateurs dans le but de conserver une certaine concurrence.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
La justice allemande condamne Motorola pour violation de brevets

Une nouvelle fois un tribunal aura donné raison à Apple. Cette fois-ci, il s'agit de la justice allemande qui a…

Close