Accueil » Actualités » Le secteur du PC va mal

Le secteur du PC va mal

Par Emmanuel

Le secteur du PC va mal. En effet, pour la première fois depuis 2001 les ventes d’ordinateurs personnels risquent d’être en baisse. L’apparition des tablettes et l’engouement qu’elles suscitent auprès du grand public expliquent cette baisse. Les résultats trimestriels des constructeurs confirment cette tendance. De plus même Microsoft voit ses résultats en chute libre, bien en dessous de ses prévisions.
Microsoft n’est pas épargné par cette crise. Les résultats trimestriels qui ont été publiés vendredi dernier ne sont pas bons. En effet, la firme de Redmond a vu son bénéfice net chuté de 21%, à 4,5 milliards de dollars. Les ventes de Microsoft ont connu une baisse de 8% avec 16 milliards de dollars, principalement due à l’effondrement de la division Windows. Microsoft tente de se justifier en invoquant un report comptable lié à l’ajustement de revenus différés (préventes de Windows 8).

Le problème est que Microsoft a peut être commis une erreur de stratégie en se tournant trop tardivement vers le secteur des appareils mobiles. En effet, le marché des tablettes est dominé en majeur partie par Apple. Le secteur des Smartphones est dominé par Apple avec iOS et par Google avec Android. Ils restent donc très peu de place pour les concurrents.

Microsoft qui a annoncé la sortie prochaine de Windows 8 joue très gros. Ce nouveau système est conçu pour les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables ainsi que les tablettes. Microsoft en a fait une déclinaison pour les Smartphones avec Windows Phone 8. Selon Peter Klien le directeur financier de Microsoft, ce nouveau système possède une interface tactile et une ergonomie innovante.

Les fabricants de puces sont également touchés par cette crise. En effet Intel et AMD n’ont pas su anticipé l’arrivée des tablettes. Par conséquent, les puces ARM dominent entièrement le marché des tablettes et Smartphones.

Le fabricant AMD vient d’annoncer la suppression de 15 % de ses effectifs, soit 1600 emplois. Le numéro deux des processeurs accuse une perte nette de 157 millions d’euros. « Il est clair que les tendances que nous nous attendions à voir transformer le secteur se produisent à un rythme bien plus rapide qu’anticipé » reconnaît le directeur général d’AMD Rory Read.  Intel connait le même sort que son concurrent puisque la firme affiche un bénéfice trimestriel en baisse de 14 %.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Un jeune homme mis en examen pour avoir escroqué 17 000 personnes

Mercredi soir, un jeune homme a été mis en examen par un tribunal d'Amiens pour escroquerie et piratage. Il s'agit…

Close