Accueil » Actualités » Face à face entre Deezer et Spotify

Face à face entre Deezer et Spotify

Par Emmanuel

Les deux plateformes d’écoute de musiques en ligne se livrent une bataille féroce. En effet, Spotify et Deezer attirent tous les deux les investisseurs sur un secteur en plein essor. La plateforme suédoise vient d’obtenir une levée de fonds auprès d’investisseurs comme Coca-Cola ou Goldman Sachs. Au début du mois d’octobre, le français Deezer avait obtenu la même somme. En attendant l’arrivée de concurrents, ces deux plateformes essayent de grappiller du terrain sur l’autre.
Deezer peut compter sur sa renommée internationale à travers plusieurs continents. La plateforme française se trouve dans plus de 130 pays et compte être présent dans plus de 200 d’ici la fin de l’année. Deezer peut se vanter de détenir plus de 26 millions de comptes utilisateurs. Petit bémol quand même, seul deux millions de clients possèdent une offre Deezer Premium qui est payante. Son PDG Axel Dauchez estime que son service se trouve en mauvaise situation financière du fait d’une période d’investissements. Il espère qu’il deviendra de nouveau rentable dès 2014.

Du côté du suédois spotify, on revendique 15 millions d’utilisateurs. Mais ce dernier n’est malheureusement présent que dans 17 pays. En revanche, il possède 4 millions de clients adhérant à une offre payante. Le cabinet Privco estime que Spotify a enregistré l’année dernière une hausse de 150% de son chiffre d’affaires. Cela représente quatre fois les ventes du français Deezer sur la même période. Spotify a malgré tout enregistré une perte de 59 millions de dollars.

La négociation avec les labels, les éditeurs et quelques fois les artistes indépendants coutent très chers aux deux plateformes de musique en ligne. Elles sont obligées de répondre aux conditions imposées pour obtenir de nouveaux titres dans leurs catalogues. « Dans la plupart des autres secteurs, si un fournisseur impose des conditions qui ne sont pas raisonnables, un revendeur peut se tourner vers des concurrents. Depuis que la loi confie aux labels un monopole garanti par les gouvernements, une telle option n’est plus envisageable avec la musique […] Reste deux options : accepter les termes ou renoncer à inclure les titres des ayants droits dans le catalogue. » a déclaré Michael Robertson qui dirige le site MP3Tunes.com.

Deezer et Spotify ont recours à la publicité et aux abonnements payants. Ils se sont aperçus que ces abonnements généraient beaucoup plus d’argent que la publicité. Reste que Deezer a mis pas mal de temps à prendre en compte cette réalité. Depuis, l’écoute gratuite sur le site est limité à cinq heures par mois. Pour faire venir les clients premium, Deezer a passé un accord avec Orange, qui d’ailleurs se trouve être un actionnaire.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Dans la guerre qui l’oppose à Samsung, Apple s’en prend à Google

La guerre des brevets entre Samsung et Apple n'est pas prête de s'arrêter. En effet, un juge d'un tribunal californien…

Close