Accueil » Actualités » VDSL 2: vraie ou fausse révolution du débit internet ?

VDSL 2: vraie ou fausse révolution du débit internet ?

Par Emmanuel

Validé par l’ARCEP, le VDSL2 fait rêver les usagers à la recherche d’une connexion meilleure. Mais cette technologie internet s’appliquant essentiellement à ceux disposant déjà d’un haut débit, il est normal de se poser la question: quelle sera la proportion de laissés pour compte ?

La validation de l’ARCEP ouvre la voie au VDSL2

Suite à plusieurs années d’expérimentation et de discussions, le Comité d’Experts Cuivre de l’ARCEP vient enfin de donner son aval pour le lancement sur le marché de la VDSL2. Cette nouvelle technologie internet verra le jour progressivement, à compter de l’automne 2013. Cette étape clef va permettre son introduction sur la boucle local de cuivre en France.

Elle sera essentiellement exploitée sous le régime du dégroupage, par les opérateurs qui le souhaitent. Chacun d’entre eux se livrent d’ailleurs à des tests depuis quelques temps, pour en évaluer l’impact économique sur le réseau et le débit internet. Certains d’entres vous ont certainement participé à ces bêta tests sans le savoir. En tant que titulaire historique du réseau cuivre, Orange devrait être le premier opérateur concerné.

VDSL2 : des limites et des laissés pour compte

Bien qu’il s’agisse évidemment d’un progrès d’un point de vue technologique, l’arrivée de la VDSL2 n’entraînera tout de même pas une révolution de l’internet. Ne nous attendons donc pas à une hausse incroyable des débits, d’autant plus qu’il semble que tout le monde n’en bénéficiera pas. En effet, n’oublions pas que le principe même de la technologie cuivre est optimal uniquement pour des lignes dont la longueur ne dépasse pas un ou deux kilomètres. En d’autres termes, pourront bénéficier des bienfaits du VDSL2, les utilisateurs possédant déjà une connexion tout à fait correct, du fait de leur proximité avec le NRA.

Vu sous cet angle, la VDSL2 n’est pas une solution à court terme pour les utilisateurs connaissant déjà des soucis de connexion. Aussi, l’ARCEP précise que « Les logements et locaux professionnels qui pourraient bénéficier d’un service haut débit plus performant grâce à l’utilisation du VDSL2 représentent environ 16% des lignes » … une première estimation peu encourageante. Concrètement, en condition optimale, le VDSL 2 permettra un débit de 100 Mbits/s (donc sensiblement équivalent à une ADSL 2+).

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
Accélérer le lancement des applications Metro sous Windows 8

Un des plus importants changements apporté par Windows 8 est indéniablement l'interface Metro. Ou plutôt devrait-on dire l'interface Modern UI.…

Close