Accueil » Actualités » FTTH : la fibre optique progresse dans le pays

FTTH : la fibre optique progresse dans le pays

Par Ruby Charpentier

La France semble avoir passé la seconde dans le domaine de la fibre optique, jusqu’à présent l’évolution était assez lente, mais d’après les derniers chiffres de l’ARCEP (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), on peut noter une hausse de 53% par rapport à l’année dernière.

Fibre optique : cela avance doucement, mais cela avance

La fibre optique aussi connue sous l’acronyme FTTH (Fiber to the Home) est loin de s’être démocratisée dans notre pays. Pour le moment, si l’on prend le nombre d’abonnements « fibres » dans l’hexagone, on arrive à 1,6 million d’abonnés soit le double d’il y a un an. Rien que sur les trois premiers mois de l’année 2016, ce sont 160.000 abonnements FTTH qui ont été souscrits. Une jolie progression que tout le monde espère plus rapide, l’ARCEP la première.

L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a fait un rappel à tous les opérateurs sur leur engagement pour réussir à respecter le plan Très Haut Débit. Le FTTH est une part réduite des solutions existantes pour disposer du très haut débit. Il y a par exemple environ 8,9 millions de logements éligibles à des abonnements FttLA et HFC (débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s). Seuls 4,5 millions d’abonnements à Internet en très haut débit sont comptabilisés sur le territoire.

Actuellement, 6 millions de logements sont éligibles à la fibre en France (37% de plus sur un an), à titre d’exemple, sur le premier trimestre de cette année, 370000 nouveaux logements ont fait grossir ce chiffre. 2,4 millions de ces logements se trouvent dans des zones peu denses. Sur ce point l’ARCEP a indiqué : « Les déploiements FttH en zones moins denses (+ 255 000) ont été plus importants qu’en zones très denses (+ 149 000) », afin de faire taire certaines rumeurs persistantes qui affirment que la fibre optique ne concerne que les grandes villes.

La modernisation des réseaux prend du temps, mais ces chiffres récents montrent une réelle volonté de la part des opérateurs de proposer des solutions de très haut débit internet, afin de démocratiser ce type de connexion internet, pour le bonheur des usagers.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Actualités
Google a appris aux voitures autonomes à klaxonner !

Cela peut sembler ridicule, dit comme cela, mais pourtant il s'agit d'une vraie question humaine. Pour un conducteur, il est…

Fermer