Accueil » Actualités » Même loin de nous, un smartphone nuit à notre productivité

Même loin de nous, un smartphone nuit à notre productivité

Par Emmanuel

Une fois de plus, une étude démontre que smartphone et concentration ne font pas bon ménage. Cette fois, les chercheurs ont démontré que même sans utiliser ou consulter un smartphone, ce dernier peut nuire à votre productivité. Vous devez vous dire : « comment ça, si je n’utilise pas mon smartphone, comment celui-ci peut encore perturber mon activité cérébrale ? »

Proche ou loin, un smartphone a une influence négative sur notre cerveau

En réalité, c’est très simple, même si ces appareils sont de merveilleux moyens de communication, de productivité ou de loisir selon la manière dont on les utilise, il n’en reste pas moins qu’ils créent une certaine forme d’addiction. On a envie de l’avoir systématiquement à portée de main et on regarde frénétiquement les notifications, dès que l’on voit un icône apparaître ou dès que l’on entend une alerte sonore.

On savait déjà que lorsqu’un téléphone est proche de nous, une tendance à la baisse de concentration et d’activité était notable. Des chercheurs avaient clairement démontré dans une expérience que plus un smartphone était proche de nous, plus le cerveau perdait ses capacités cognitives. Le téléphone étant source de distractions.

Mais savoir un téléphone proche de soi, mais inaccessible, perturbe encore davantage notre cerveau qui se trouve en position de stress et de frustration. Une partie non négligeable du cerveau travaille en arrière-plan de notre activité pour se demander, si on a reçu un appel, si on a besoin de répondre à un SMS, et si quelqu’un attends une réponse sur mon mur Facebook, etc… Autant de préoccupations qui nuisent à une parfaite concentration et à une capacité cognitive optimale.

Toutefois sur les 520 personnes testées, l’éloignement est également signe d’une meilleure concentration, ainsi lorsque le téléphone est dans la poche ou dans un tiroir (et donc à « portée de main »), la déconcentration est nettement plus forte que lorsqu’il est dans une autre pièce ou resté à la maison. Une sorte de résignation libératrice et saludable d’un point de vue mental.

Adrain Ward, l’un des auteurs de cette étude, a indiqué : « votre esprit conscient ne pense pas à votre smartphone, mais ce processus — le processus qui vous exige de ne pas penser à quelque chose — utilise une partie de vos ressources cognitives limitées ». Pour optimiser ses capacités cognitives et réduire sa dépendance, il convient donc de se tenir suffisamment éloigné de son smartphone.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
De futures innovations chez Samsung dans le domaine des batteries ?

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de smartphones Samsung : les batteries de la marque devraient connaître des innovations en matière…

Close