Un manque de fiabilité des iPhone 6 et 6S et des Samsung

Dans son classement annuel des smartphones défaillants, les spécialistes de Blancco montrent les mauvais résultats des iPhone 6 et des Samsung.

Les pannes des Androids, essentiellement dues aux smartphones Samsung

Plus d'échecs côté Android que côté iOS

Comme le savent les utilisateurs, les modèles de smartphones se succèdent et amènent avec eux leurs qualités, mais également leurs points faibles. Dans son rapport annuel, Blancco établit un classement par marques/modèles qui fait état d'une défaillance particulière des séries 6 et 6S d'Apple et des Samsung.

Afin d'établir ce traditionnel bilan, cette société spécialisée dans la sécurité des systèmes d'informations s'est basée sur des renseignements statistiques concernant les opérations de réparation réalisées par Blancco Mobile Device Erasure, et Blancco Mobile Diagnostics. Sont donc prises en compte toutes les réinitialisations d'usine, les tests de diagnostics et les problèmes d'effacement de données, gérés par Blancco sur les smartphones fonctionnant sous iOS et Android.

Concernant 2018, ce rapport de janvier à mars incluant l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Australie et l'Asie met bien en évidence la supériorité du taux d'échecs des smartphones Android comparés à ceux sous iOS.

Les pannes des Androids, essentiellement dues aux smartphones Samsung

Si on se limite à analyser les tests réalisés sur iPhones, l'ensemble est plutôt bon, à part les modèles 6 et 6S qui font chuter dramatiquement le score. Rappelons que ceux-ci sont connus pour leurs soucis de batterie, que la mise à jour iOS 11,4 avait soudainement privé de 25% d'autonomie.

Précisons toutefois le manque de recul actuel concernant les iPhone 8 Plus et X, qui étant neufs n'offrent aucun regard sur d'éventuelles futures déficiences. En attendant, il résulte du rapport Blancco que seuls 15,2% des smartphones sous iOS sont sujets à problèmes, là où les Android sont 18,9% à faire parler d'eux.

Remarquons que ce chiffre est en grande partie du fait des smartphones Samsung, qui à eux seuls représentent 16 % des appareils réparés, toutes marques confondues. Enfin, il semble que les défaillances d'un système d'exploitation ne soient pas celles de l'autre, celles des iPhones étant surtout liées à des problèmes de Bluetooth (9%) et de Wi-Fi (8%), alors que celles des Android sont à 34% causées par des chutes de performance..

Réagissez !
Soyez le premier à réagir !