Accueil » Actualités » Le patron de Megaupload demande la liberté sous caution

Le patron de Megaupload demande la liberté sous caution

Par Melissa

Kim Schmitz, plus connu sous le nom de Kim Dotcom, fondateur du site Megaupload.com, a été interpellé vendredi par le FBI américain. Les accusations contre lui portent notamment sur le piratage massif et la violation du droit d’auteur. Ce dernier a alors tout nié en bloc et demande une libération sous caution. Il est à noter que la presse et le public commencent à connaitre le train de vie gigantesque du patron de Megaupload. L’avocat de Kim Schmitz, Paul Davison, a notamment avancé le fait que son client ne ferait aucune concession et n’entend pas fuir puisqu’il ne se sent coupable d’aucun crime. Il a même ajouté qu’il n’allait pas pouvoir reprendre ses activités étant donné que tous les serveurs de Megaupload ont été bloqués.

La décision du tribunal

La procureure, Anne Toohey, a quant à elle avancé que le risque de fuite du suspect n’est pas à éloigner puisque lors la fouille au domicile de Kim Schmitz, la police a trouvé des passeports inscrits sous trois noms différents, mais aussi de nombreuses cartes de crédit sous plusieurs noms. Elle a également rappelé que Kim Schmitz avait déjà opposé une résistance et avait fui en Thaïlande pour ne pas se faire arrêter par la justice allemande, qui le recherchait en ces temps-là pour une autre accusation. La procureure Anne Toohey a alors décidé de mettre sa décision en délibéré, du moins jusqu’à demain.

"Kim

Il convient de préciser que trois autres personnes ont été arrêtées en même temps que Kim Schmitz. Ils résident tous les trois en Nouvelle-Zélande et la justice américaine est en train de tout mettre en œuvre pour les extrader du pays.

Une fermeture sujette à discussions

Megaupload affichait plus de 50 millions d’utilisateurs par jour et représentait un marché très porteur. L’annonce de fermeture du site par la justice américaine a été vécue comme un coup de poignard, tant pour les responsables et dirigeants du site que pour les utilisateurs de Megaupload. Lors de la saisie faite par le FBI, ces derniers ont rapporté que 50 millions de dollars d’actifs ont été recueillis et que le patron de Megaupload aurait réussi à amasser plus de 175 millions de dollars de profit via le site. Par ailleurs, les revenus personnels de Kim Schmitz auraient atteint les 115.000 dollars par jour, toujours selon la justice américaine.

La fermeture de Megaupload a soulevé de nombreux mécontentements, notamment du collectif Anonymous qui a piraté les sites du ministère de la Justice américain, des sites officiels polonais, de la présidence française et du FBI. Les hackers de chez Anonymous sont bien décidés à tout mettre en œuvre pour venger la fermeture du plus grand site de téléchargement. Aujourd’hui, tous attendent de pied ferme la décision du procureur qui se charge de cette affaire peu ordinaire.

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravis d'avoir votre avis, laissez un commentaire !x
()
x
More in Actualités
SOPA, bientôt un souvenir

Lamar Smith a déclaré dans un communiqué de presse publié sur la plateforme de la Chambre des représentants du gouvernement…

Close