Accueil » Dossiers » Tests matériels » Test du NAS Qnap TS-879 Pro

Test du NAS Qnap TS-879 Pro

Par ZzGeek

Après le Turbo NAS TS-569 Pro de QNAP testé dans un précédent dossier, nous nous attaquons au modèle professionnel TS-879 Pro, un des NAS les plus puissants que nous ayons testé jusqu’à présent…

Introduction

En effet, même si le Qnap n’est pas le premier Nas 8 baies que nous testons, c’est le premier qui est équipé d’un processeur double coeur Intel Core i3-2120 à 3,3 Ghz et pourvu de base de 2 Go de RAM DDR3 (annoncé comme non extensible par le constructeur).

Qnap annonce également une capacité brute maximale de 32 To avec les disques de 4To actuels, supportant aussi bien les formats 3 »5 que 2 »5, ainsi que la norme Sata-3 avec laquelle il est compatible.
Les disques pourront être configurés en mode « classique Single Disk », JBOD, RAID 0, 1, 5, 5 + Hot Spare, 6, 6 + Hot Spare, 10, 10 + Hot Spare.

La connectivité au réseau est assurée par deux interfaces Ethernet Gigabit qui prennent en charge la partie réseau. En option, deux interfaces réseaux supplémentaires peuvent être ajoutées, à la norme Gigabit, ou encore mieux : à la norme 10Gbits.
Des ports USB 2, USB 3, ainsi que eSata permettent d’adjoindre différents périphériques externes.

Tous ces éléments techniques laissent augurer des performances hors du commun par rapport à nos précédents tests de Nas.

Une mémoire flash de 512 Mo permet la mise à jour du firmware de l’appareil pour accueillir les futures améliorations apportées par le constructeur.
Un afficheur digital bleuté permet à tout moment de renseigner son utilisateur et s’éteint automatiquement au bout de quelques instants pour économiser l’énergie.

Du point de vue environnemental, la consommation électrique annoncée par le constructeur est d’un maximum de 101W en fonctionnement (tout de même !), une des consommations les plus élevées annoncées pour un matériel de ce type présent dans nos tests.

Avec ce TS-879 ProQnap indique clairement vouloir s’adresser aux PME et aux entreprises de taille intermédiaire. Néanmoins, le particulier très exigeant devrait également y trouver un intérêt certain !

Déballage du TS-879

Comme Qnap destine clairement son Nas aux entreprises, l’emballage est constitué d’un épais carton marron, listant sur une étiquette en anglais les principales applications et caractéristiques matérielles de l’appareil, à la fois en les listant par écrit en anglais ainsi qu’à l’aide de quelques pictogrammes.
Comme pour le TS-569 Pro que nous avions testé, et contrairement aux emballages de certains matériels concurrents, aucune poignée n’est prévue pour faciliter le transport du carton.

L'emballage du TS-879 Pro

L’emballage du TS-879 Pro

Par contre, comme nous l’avions remarqué avec le TS-569 Pro, dans un souci de permettre à l’acheteur de mettre rapidement en œuvre son appareil, Qnap indique quelques brèves consignes dès le premier rabat de carton soulevé.

Le NAS et ses accessoires sont parfaitement calés

Le NAS et ses accessoires sont parfaitement calés…

et protégés des chocs extérieurs

…et protégés des chocs extérieurs

L’ouverture de la boîte révèle un emballage soigné où le NAS est parfaitement calé dans des entretoises mousses. Ses accessoires sont regroupés dans une boîte cartonnée, contenant deux sachets de visserie de deux couleurs différentes, l’une brillante pour des disques durs 3 »5 et l’autre noire pour les disques de 2 »5, mais également deux câbles réseau Cat 5e ainsi qu’un câble d’alimentation pour relier au secteur l’alimentation intégrée de 350W .

Une fois les entretoises retirées, le NAS est contenu dans un épais sac plastique servant de suremballage pour améliorer encore sa protection.

Le TS-879 Pro bien protégé avec son suremballage

Le TS-879 Pro bien protégé avec son suremballage

L’inventaire détaillé du contenu laisse apparaître :

  • le NAS équipé de ses 8 tiroirs pour y placer les disques durs
  • 2 câbles réseau noirs de 2m de Catégorie 5E « enroulés », et où la connectique n’est pas blindée
  • le cordon pour le raccordement électrique au bloc d’alimentation électrique interne
  • la visserie complète de deux couleurs différentes, l’une brillante pour des disques durs 3 »5 et l’autre noire pour les disques de 2 »5
  • un CD contenant la notice numérique complète et divers utilitaires
  • un bracket pour carte réseau 10Gbits Intel  X520-T2
  • un bracket pour carte réseau 10Gbits Intel X520-SR2 ou X520-DA2
  • un guide de démarrage rapide
Accessoires TS-879 Pro

Le TS-879 Pro et tous ses accessoires

Contrairement à d’autres constructeurs, Qnap a pris soin d’enrouler les câbles réseaux et non pas de les plier comme nous avions pu le déplorer lors d’autres tests. Cela complète le soin qu’apporte Qnap au conditionnement de son appareil !

D’autre part, contrairement à ce que nous avions remarqué sur le TS-569 Pro, les tiroirs ne sont pas numérotés.

Tiroirs Qnap

Tiroir du TS-879 Pro à gauche, tiroir du TS-569 Pro à droite

Comme on le voit sur cette photo, le tiroir du TS-879 Pro est un peu plus long et le disque n’arrive pas en butée avant du tiroir, laissant ainsi un espace pour favoriser la circulation de l’air autour du disque dur afin de favoriser les échanges thermiques. En effet, le TS-879 Pro accueille 8 disques au maximum, mais ce sont les mêmes tiroirs qui servent dans tous les modèles de NAS supérieurs et qui peuvent contenir jusqu’à 16 disques : la chaleur à dissiper devient donc très importante dans ce cas.

De même, les tiroirs du TS-879 Pro sont verrouillables par une simple glissière et non à l’aide d’une serrure comme sur ceux du modèle TS-569 Pro.

La fixation des disques dans les tiroirs se fait sur le côté pour les disques 3 »5 et non par le dessous comme pour le TS-569 Pro, mais avec la même visserie à tête fraisée plate, afin que les vis s’intègrent dans le tiroir pour ne pas gêner la glissière.
Il est également possible d’installer un disque au format 2 »5 dans ce type de tiroir.

Caractéristiques du TS-879 Pro

Le boîtier est dans une très large mesure métallique, avec un aspect aluminium brossé gris taupe et d’un encombrement total de 217.5(H) x 327(L) x 321.2(P) mm  pour un poids hors disque de 8,4kg… Autant dire que c’est un joli « bébé » !

NAS TS-879 Pro

La façade est équipée de 5 diodes de couleur différentes pour indiquer les différents états de l’appareil et de ses périphériques. Il est également muni d’un afficheur 2 lignes avec 16 caractères chacune pour afficher différents paramètres de l’appareil. Chaque tiroir de disque dur possède sa propre led verte qui s’illumine en fonction de l’activité du disque, et dispose d’un bouton glissant de haut en bas pour actionner leur verrouillage et déverrouillage, ainsi que d’un bouton poussoir pour le libérer du boîtier.
Une grille parfaitement intégrée dans le design de l’appareil favorise également la circulation de l’air de l’avant vers l’arrière de l’appareil sur toute sa hauteur.
Enfin, outre les deux boutons pour piloter l’afficheur digital, on note la présence du bouton de mise en marche, ainsi qu’un bouton permettant la copie du contenu d’un périphérique qui se branche sur le connecteur USB3 en façade.

Les flancs de l’appareil ne comportent aucune inscription et sont entièrement lisses.

Carractéristiques TS 579

Les différents éléments du TS-879 Pro

L’arrière de l’appareil est équipé de deux ports Ethernet Gigabit pour la connexion réseau, d’un  port USB 3.0 et 4 ports USB 2.0 pour ajouter toutes sortes de périphériques à la norme USB, mais également deux ports eSATA pour brancher des boîtiers d’extension de disques équipés de cette interface.
On note également la présence d’un port VGA et d’un port HDMI pour brancher un écran. Cette fonctionnalité n’est pas officiellement supportée…

On remarque également un emplacement pour verrou de type Kesington pour préserver du vol, un tout petit bouton RESET, ainsi que la trappe permettant l’accueil d’une carte réseau optionnelle équipée de deux ports supplémentaires à la norme Gigabit ou 10Gigabits.

Deux gros ventilateurs très silencieux de 12cm de diamètre assurent le refroidissement de l’ensemble.
L’alimentation électrique de 350W, intégrée dans le boîtier, bénéficie de son propre ventilateur. Le constructeur annonce une diffusion sonore globale en fonctionnement de 27,4dB(A) avec les disques, ce qui n’en fait pas le Nas le plus discret que nous ayons eu à tester, mais néanmoins plus silencieux que le TS-569 Pro du même constructeur que nous avons déjà testé dans un dossier précédent.
Selon nous, c’est le petit ventilateur de l’alimentation électrique qui constitue la plus grosse source de nuisance sonore, celui-ci tournant assez vite. Néanmoins, le bruit émis reste tolérable de notre point de vue pour ce type d’appareil, même si nous pouvons souhaiter que des progrès soient accomplis dans ce domaine… d’autant plus qu’il est bien connu que les ventilateurs ne gagnent pas en silence avec le temps…

Les diodes réseaux sont au nombre de deux par prise, où l’une clignote en fonction de l’activité réseau, tandis que l’autre reste fixe mais est colorée en rouge/orangé pour une connexion à 100Mbits et en vert pour une connexion à 1000Mbits.

Ce Nas est animé par un processeur double cœur de type Intel(R) Core(TM) i3-2120 @ 3.3GHz. Ce processeur 64 bits dispose entre autre de 3MB de cache interne, du calcul en virgule flottante pour accélérer les calculs et peut gérer 4 threads simultanément. Ce processeur est épaulé par 2Go de Ram DDR3-1333 NON-ECC, mais à priori curieusement non extensible.

Logements d'accueil des tiroirs de disques

Les logements d’accueil des tiroirs de disques durs

Enfin, les disques à la norme SATA 6Gb/s (et précédentes) sont supportés pour chacune des 8 baies.

Cet ensemble confère à cet appareil une puissance exceptionnelle pour un NAS 8 baies.

Mise en marche et installation du firmware

A la mise sous tension, les deux gros ventilateurs tournent à plein régime puis prennent rapidement un rythme beaucoup plus discret. Comme son petit frère le TS-569 Pro que nous avions testé, le TS-879Pro embarque un disque DOM contenant déjà une version fonctionnelle de son système d’exploitation. Il peut donc démarrer sans disque, d’autant plus qu’il accepte l’insertion et l’échange de disque à chaud, et une interface Web est déjà disponible pour les premiers pas de sa configuration.

Une autre technique consiste à utiliser les deux boutons à proximité de l’écran d’affichage, l’un servant à la sélection d’options, l’autre à les valider : aucun besoin d’ordinateur. Ainsi, par ce système fort commode (appelé Touch-N-Go par Qnap) il est possible en un temps record de lancer la construction d’une grappe Raid5 avec 8 disques dès la sortie de l’emballage et puis de s’absenter en laissant travailler de longues heures à cette construction.

Enfin, sur le CD-Rom, un utilitaire de détection et de management de base, Qfinder, permet de retrouver le Nas sur un réseau et de procéder à sa première configuration et à sa mise à jour le cas échéant. Nous notons au passage que le contenu de ce CD est un peu moins complet que celui du TS-569Pro (MyCloudStation et Qget sont absents), mais les applicatifs manquants sont bel et bien présents sur le site Internet du constructeur qui regroupe à la page dédiée à cet appareil, l’ensemble des utilitaires qui sont disponibles pour lui.

L’utilisateur n’a donc que l’embarras du choix pour mettre en œuvre son NAS.

Que ce soit par interface Web ou par l’utilitaire Qfinder, les étapes de configuration initiale sont très simples et permettent de démarrer rapidement avec l’appareil.

Configuration Qfinder

Configuration avec Qfiner : il est même possible de déjà définir l’agrégation de ports Ethernet

Configuration rapide su NAS

6 étapes de configuration pour rendre notre NAS opérationnel : c’est du rapide, et c’est efficace !

Mise à jour disponible

Mise à jour disponible

Que ce soit avec Qfinder (ci-dessus) ou l’interface Web (ci-dessous), la mise à jour firmware disponible est automatiquement proposée.

Mise à jour du firmware

Mise à jour du firmware

Une fois ces premiers renseignements communiqués au Nas, on obtient une magnifique interface « flow », exactement la même que pour l’ensemble des Nas de stockage de la marque, où il est déjà possible de choisir sa langue.

Interface de connexion

L’interface de connexion manière « flow »

Notons que ce choix de langage est modifiable à chaque instant, sans reboot et déconnexion de l’interface, ce qui peut s’avérer utile lorsque l’on est à la recherche d’une aide particulière (forums en Anglais par exemple) et qu’on bute sur une traduction.

Comme notre mise à jour de firmware nous a amenés à la même version que le TS-569 Pro, nous constatons avec un très grand plaisir (une fois authentifiés) que l’interface et les fonctionnalités sont à l’identique de ceux du TS-569 Pro, autre Qnap de la gamme professionnelle, que nous avions testé. La prise de repère est donc immédiate quand on a déjà manipulé un Qnap. En production dans un service informatique, cela constitue clairement un avantage pour une rapidité de mise en œuvre.
Enfin, lorsque l’utilisateur est amené à faire appel à la communauté fort nombreuse et active des utilisateurs de matériels Qnap, il sait par avance qu’il « parlera le même langage » que ses interlocuteurs et que les options seront identiques, facilitant ainsi la résolution de problèmes ponctuels ou la mise en œuvre de différentes stratégies de stockage et partages.
Aussi nous ne reprendrons pas dans ce test les possibilités déjà exposées dans notre test précédent du TS-569 Pro et nous vous invitons à vous y reporter. Nous allons au contraire, dans les pages suivantes, compléter cette exploration des possibilités offertes par ces Qnap.

Mais attention, que l’on ne s’y trompe pas ! La différence entre nos deux NAS est bien réelle car intimement liée aux spécificités physiques (8 disques) et aux performances du hardware. On n’adopte pas les mêmes stratégies de stockage quand on dispose de 8 disques que lorsqu’on dispose de 5. De surcroît, le TS869-Pro dispose de 2Go de RAM tandis que le TS-569 Pro n’en a qu’un seul. Enfin un Core i3 à 3,3 Ghz et 3Mo de cache est sans commune mesure avec un Atom à 2,13Ghz et 512Ko de cache. Le TS-879 Pro va être capable de traiter dans de bien meilleures conditions un flot de données plus soutenu sur un nombre de disques plus important, tout en offrant davantage de services grâce à sa mémoire plus importante. C’est d’ailleurs pourquoi le constructeur a prévu la possibilité d’ajouter deux ports réseaux supplémentaires à l’aide d’une carte d’extension réseau pouvant supporter du Gigabit bien sûr, mais du 10Gbits surtout.
Ne disposant pas d’infrastructure en 10Gbits, nous sommes au regret de ne pouvoir être en mesure de le tester dans cette configuration.

Gestion de l’espace de stockage sur le TS-879 Pro

Lors de notre précédent dossier, nous avions traité de l’ajout d’un disque dans le NAS et la création des dossiers de partage. Nous allons compléter ces parties qui sont une des principales raisons d’être d’un Nas.

Avec l’installation de 8 disques dans l’appareil, plusieurs stratégies sont possibles. Il est également possible de lui en adjoindre d’autres à l’aide des ports USB ou eSata que le TS-879 Pro possède. Mais comme nous le verrons, il est possible d’aller encore plus loin…

A l’occasion de ce test, nous n’avons utilisé les 8 disques suivants :

  • 3 Seagate ST2000DL003 Green (2To  à 5900trs/min, 64 Mo de cache et interface Sata-III)
  • 3 Samsung HD204UI Eco-Green  (2To à 5400 trs/min et 32 Mo de cache et interface Sata-II)
  • 1 Hitachi  HDT721010SLA360  (1To à 7200 trs/min, 32Mo de cache, Sata-II)
  • et un Samsung HE160HJ (160Go à 7200 trs/min, 8Mo de cache, Sata-I)

Cela nous a permis de faire les tests de consommation électrique que vous découvrirez plus loin, ainsi que différents tests de performances de transferts.

C’est effectivement grâce à son importante capacité d’accueil de disques que le TS-879 Pro apporte la plus grande flexibilité dans l’organisation du stockage. Il prend en charge les différents niveaux de configurations de disques telles que le RAID 0, 1, 5, 5 + disque de secours, 6, 6 + disque de secours, 10, 10 + disque de secours, disque unique, et JBOD.
Des assistants sont disponibles pour la création de chacun de ces types de RAID.

Gestion de volume

Les assistants à la création d’unités Raid

Compte tenu de notre configuration de disque, nous avons réalisé sans difficulté un RAID5 à 6 disques de 2To, mais également un RAID10 pour constituer un miroir de deux grappes de 3 disques de 2To, et enfin deux Raid5 distincts de 2 grappes de 2To pour nous mettre par la suite dans les mêmes conditions de tests que pour notre précédent dossier Qnap. Les deux autres disques ayant été montés comme « disque seul ».
Rappelons au passage que, naturellement, ces disques que l’on associe n’ont pas besoin d’être dans des emplacements physiques consécutifs.

Nous avons eu comme surprise le refus du formatage de notre disque de 160Go et de notre disque de 1To lorsqu’ils étaient présents dans le premier logement. Par contre, le formatage dans un autre logement n’a posé aucun problème… et une fois formaté, nous avons pu utiliser le disque de 1To sans aucun problème. En regardant sur les forums de Qnap, nous nous sommes aperçus que d’autres utilisateurs avaient été confrontés à cette difficulté sur d’autres modèles sans qu’aucune réelle explication ne soit donnée sur l’origine du problème.

Nous aurions aimé tester le disque de Rechange Global mis en place par le constructeur, mais il nous manquait un disque de 2To pour y parvenir. En effet, cette fonctionnalité originale offerte par le gestionnaire RAID de Qnap, permet à l’utilisateur de partager des disques de secours entre plusieurs volumes RAID sur le TS-879 Pro. Quand un disque dur tombe en panne dans un volume RAID, le lecteur de secours global va automatiquement remplacer le disque défaillant pour empêcher la perte de données. Comparé à un lecteur de secours local, la fonction de disque de secours global propose une utilisation plus efficace des disques de secours, notamment par exemple dans la solution de double Raid5 que nous avions mis en place.

Les ports USB peuvent servir à étendre la capacité globale du NAS, mais aussi à sauvegarder une partie de son contenu, ou à y transférer de nouvelles données. Deux ports à la norme USB 3.0 (un avant et un arrière) et 4 à la norme USB 2.0 autorisent ces manipulations. Le port en face avant bénéficie du bouton Copy décrit dans notre précédent dossier pour faciliter les transferts vers ou en provenance du NAS.

Stockage externe

Support d’un disque USB3.0 avec les différentes possibilités de formatage Raid

Un fait assez rare pour être souligné : le TS-879 Pro est capable de formater aussi bien en Ext3 ou Ext4 (Linux) mais également en HFS+ (MacOS), NTFS et FAT32  (Windows). Le cryptage des données est supporté aussi bien pour les disques internes que pour les disques externes.
Enfin, pour compléter, deux ports eSata permettent d’étendre ses capacités de stockage.

A noter que ce Nas bénéficie également du protocole iSCSI pour compléter ses possibilités de centralisation de stockage des données. Nous allons nous y attarder dans le chapitre suivant.

Le stockage iSCSI Cible

Rappelons tout d’abord que iSCSI est un protocole d’encapsulation sur Ethernet permettant de transporter un protocole de plus haut niveau qu’est SCSI (Small Computer System Interface) qui est, en résumant sommairement, un standard de commandes pour connecter des équipements et transférer des données entre ces périphériques et un ordinateur, déchargeant à ces périphériques le traitement des « datas », déchargeant ainsi le processeur de l’ordinateur de ces traitements.
Le protocole iSCSI permet à des clients appelés Initiateurs d’envoyer des commandes SCSI à des périphériques de stockage SCSI appelés Cibles, qui ne sont autres que des serveurs de stockage.

Non content de proposer ces aptitudes au stockage déjà exposées, le TS-879 Pro supporte également le protocole iSCSI aussi bien en tant que « cible » que d’ « initiateur ». Cela lui octroie alors encore tout une panoplie de possibilités pour la gestion efficace d’un stockage réseau intégré dans une grande ou une petite infrastructure, en plus de possibilités à communiquer avec des hyperviseurs dans un environnement de virtualisation.

La configuration du TS-879Pro comme Cible iSCSI s’effectue dans le sous menu iSCSI de la rubrique Gestion de disque.

définir le TS-879 Pro en tant que Cible iSCSI

Menu iSCSI pour définir le TS-879 Pro en tant que Cible

Comme à son habitude, l’interface de notre Nas nous propose immédiatement un assistant permettant de définir notre première cible iSCSI et LUN iSCSI (Logical Unit Number) associée, ou bien seulement une unité iSCSI, ou encore seulement un LUN iSCSI.

Assistant de configuration iSCSI

Assistant de configuration iSCSI

La création de la cible iSCSI se réalise alors en 4 étapes où l’on renseigne successivement le nom de la cible, son alias, la gestion des en-têtes, les paramètres d’authentification CHAP si l’on ne souhaite pas que la ressource soit librement accessible, la taille de la cible (unité Giga-octets) et si cette capacité doit être allouée immédiatement ou gérée à l’aide du « Thin-Provisionning » qui est un système plus souple d’allocation de l’espace disque, permettant même de réserver un espace non encore disponible sur l’appareil.

Créer la cible iSCSI

Création de la cible iSCSI

Outre l’authentification CHAP/CHAP mutuelle pour authentifier un initiateur qui tente de se connecter à la cible iSCSI sur le NAS, les différentes cibles ont leurs propres paramètres de nom d’utilisateur et de mot de passe.
Il est également possible de procéder au masquage de LUN (LUN Masking) pour définir les droits d’accès au LUN pour un initiateur iSCSI connecté. Vous pouvez définir les droits d’accès LUN suivants pour chaque initiateur connecté : Lecture seule (l’initiateur connecté ne peut que lire les données à partir des LUN), Lecture/écriture (l’initiateur connecté possède un accès en lecture et en écriture aux LUN) et enfin Accès refusé (le LUN est invisible pour l’initiateur connecté). Si un initiateur n’est affecté à une aucune politique de masquage de LUN, c’est la politique par défaut qui lui est appliquée.

Comme on le voit, Qnap propose une gestion très poussée des Cibles iSCSI, et l’ensemble se configure avec une relative facilité.

Le stockage iSCSI Initiateur

C’est sous l’appellation Disque Virtuel que Qnap désigne la partie Client iSCSI de son Nas. Le TS-879 Pro est alors capable par ce biais d’intégrer à ses propres ressources une unité de stockage distante grâce au protocole iSCSI. C’est une puissante fonctionnalité qui, bien exploitée, autorise la centralisation d’un espace de stockage répartie sur plusieurs unités, en un unique point d’entrée réseau.

Ainsi, nous avons pu monter un dossier partagé à l’aide de ce protocole sur notre TS-879Pro, un espace de stockage situé sur le Qnap TS-569Pro de notre test, donnant ainsi à notre Qnap TS-879 Pro un espace virtuel.

Assistant de création de disque virtuel

Assistant de création de disque virtuel

Là encore, la réalisation d’un tel montage est d’une simplicité enfantine. Après avoir créé notre ressource iSCSI sur notre TS-569Pro, il nous a suffi de cliquer sur l’option Disque virtuel du menu Gestion Disque pour réaliser en trois étapes cet ajout de ressources de stockage.

La première étape consiste à renseigner les informations concernant le serveur cible (écran ci-dessus), la seconde à baptiser le disque virtuel et à choisir quel est le formatage virtuel souhaité.

Configuration du disque virtuel

Configuration du disque virtuel : un large choix de format de disque

Le choix du formatage proposé est vaste et devrait contenter la quasi-totalité des utilisateurs, puisqu’on y retrouve EXT3 et EXT4 pour le monde Linux, FAT32 et NTFS pour Windows et HFS+ pour MacOS.
Avec le support du Thin Provisionning activé sur le TS-569Pro, il est même possible de modifier dynamiquement ce nouvel espace de stockage pour le TS-879Pro.

Le volume est créé

Le volume ZzGeekData est créé

Une fois ces manipulations réalisées, chaque unité de disque virtuelle est reconnue comme étant un volume logique unique sur le système local, avec tous les paramètres et partages autorisés pour n’importe quel autre volume logique propre au TS-879Pro.

Le volume est partagé

Le volume ZzGeekData est partagé avec pour nom d’accès choisi ZzgeekDataPartage

Pour aller plus loin, nous avons réalisé la même manipulation avec pour cible des Nas concurrents que nous avions testés. Que ce soit avec les Nas de Synology ou de Thecus, le support et la compatibilité se sont révélés sans faille, montrant la totale maîtrise de QNAP sur la mise en œuvre de son initiateur iSCSI.
Il est donc possible d’imaginer que le TS-879Pro soit un appareil fédérateur de stockage, consolidant ainsi un ensemble de cibles iSCSI aussi bien disponibles sur des Nas de marque QNAP, que d’autres marques, ou de serveurs plus importants de type Linux, voir MS Windows Server.

A ce jour, les concurrents ne proposent pas, nous semble-t-il, une telle fonctionnalité avec une telle polyvalence et commodité de mise en œuvre.

Des services réseaux professionnels

Dotés de base de deux interfaces Gigabit, le TS-879Pro peut bénéficier d’une carte d’extension possédant jusqu’à deux ports réseaux complémentaires. Comme nous l’avons déjà indiqué précédemment, parmi le matériel compatible (à consulter sur le site de Qnap), le constructeur  propose des cartes Intel d’une capacité de 10Gbits par port. C’est dire les prétentions de l’appareil en terme de capacités de traitement de données réseaux.

Ainsi, les limites affichées sont d’un maximum de 4096 comptes utilisateurs, de 512 groupes d’utilisateurs différents, et 512 partages réseaux. L’ensemble des utilisateurs peut être créé par un processus automatique ou par import de fichiers texte. Des quotas d’espace disque peuvent être attribués par groupe ou individuellement. Nous vous invitons à revoir notre précédent dossier sur le sujet.

Outre d’être un serveur autonome, ce Nas est capable d’intégrer un domaine Active Directory, ou de récupérer l’authentification d’utilisateurs gérés par un serveur LDAP externe au Nas, permettant ainsi aux utilisateurs d’utiliser leurs identifiants habituels pour s’y connecter. Comme le TS-879Pro embarque également un serveur LDAP, il lui est possible d’être lui-même son propre serveur LDAP d’authentification.

Serveur LDAP

Le TS-879 Pro peut-être client de son propre serveur LDAP

Les traditionnels protocoles d’échanges réseaux sont  naturellement supportés : Cifs/Smb, Afs, Nfs et ont été décrits dans notre test Qnap précédent.
Les protocoles Telnet et SSH avec support du Sftp sont également pris en charge et le port de connexion peut être librement choisi pour améliorer la sécurisation de l’appareil.

Ce Nas est capable de faire des remontées SNMP V1/V2 mais également V3. Une MIB a même été développée par Qnap et elle est directement téléchargeable à partir de l’interface du TS-879 Pro.
C’est sans aucune difficulté que nous avons pu intégrer cette MIB dans notre logiciel de lecture SNMP (iReasoning Mib Browser) et ainsi avoir accès aux informations communiquées par notre appareil.

Paramètres SNMP

Paramètres SNMP V1, V2 et V3

On remarque également la présence d’un serveur RADIUS qui apporte une gestion centralisée d’authentification et d’autorisation aux ordinateurs pour qu’ils puissent se connecter à un service réseau (typiquement une borne wifi, une imprimante réseau, etc.) et l’utiliser. Un maximum de 10 de ces appareils, appelés clients Radius, est pris en charge par ce serveur. Le nombre maximal d’utilisateurs pris en charge par le serveur Radius est identique au nombre d’utilisateurs pris en charge par le Nas et l’authentification des comptes utilisateurs est réalisée en PAP, EAP-TLS/PAP, et EAP-TTLS/PAP. Mais nous regrettons qu’il faille redéfinir les utilisateurs dans cette rubrique qui nous sont apparus distincts de ceux du Nas, sans aucune possibilité de les importer ou de les associer à ce service. De plus, contrairement à la création des utilisateurs du Nas, il n’est pas possible de définir des utilisateurs de manière automatisée par « batch » ou par import de liste texte. C’est déjà un reproche que nous faisions au niveau des applications multimédias présentées dans le test du TS-569 Pro et nous apprécierions que cette lacune soit comblée pour l’ensemble des applicatifs permettant l’intégration par « case à cocher » par exemple, tout en conservant la possibilité de définir indépendamment certains utilisateurs qui ne seraient utilisateurs que du service concerné.

Le TS-879 Pro écrit dans des fichiers journaux locaux un grand nombre d’évènements système. Cela facilite bien évidemment la tâche de son administrateur lorsqu’il rencontre des problèmes de mise au point, ou lorsqu’il veut surveiller l’activité de son appareil. Ces informations peuvent être envoyées sur un serveur Syslog distant pour y être archivées.

Journaux du système du TS-879 Pro

Exemples d’informations consignées dans les journaux du TS-879 Pro

Paramètres syslog

Paramétrage pour l’envoi sur un serveur Syslog distant

Le TS-879 Pro peut également être serveur Syslog pour centraliser les journaux systèmes qui lui sont envoyés par les autres appareils présents sur le réseau. Suivant la gravité des messages qui lui sont communiqués, il peut générer une alerte mail.

Filtres syslog

Critères de filtrage Syslog

Il est même possible de générer des filtres pour que le serveur Syslog ne mémorise que les messages qui correspondent à des critères d’adresse IP, d’application, de niveau d’alertes, etc.

Une fois que les journaux ont atteint la taille limite spécifiée, le fichier de journal est automatiquement archivé et renommé avec la date d’archive.

Pour compléter la panoplie des services réseaux utiles aux administrateurs réseaux, on peut ajouter le serveur TFTP dont dispose le TS-879 Pro, et dont les principales options de paramétrages sont le filtrage par IP pour l’origine de l’accès et les droits en lecture seule ou en lecture/écriture. Notons que ce serveur TFTP dispose de son propre fichier de log archivé automatiquement dès que la taille atteint 1Mo (non reparamétrage).

Il s’agit donc d’un ensemble extrêmement complet de services qui sont offerts nativement par le TS-879 Pro aux administrateurs de réseaux pouvant avoir une grande envergure.

La sécurité du NAS Qnap TS-879

La sécurité des données semble être une préoccupation omniprésente de QNAP pour ce Nas.

Ainsi, que ce soit en EXT3 ou en EXT4, le TS-879Pro est capable de crypter les données sur des volumes logiques, avec une clé de cryptage qui peut être différente suivant les volumes.

Volume crypté

Volume crypté

Les volumes cryptés ne peuvent être montés pour un accès en lecture/écriture normal avec uniquement le mot de passe autorisé. Le cryptage permet de protéger les données confidentielles contre tout accès non autorisé, même en cas de vol des disques durs ou de l’ensemble du Nas.

Mais qui dit sécurité dit également lutte contre les virus. Ainsi, le TS-879Pro embarque un module antivirus reposant sur ClamAV, antivirus bien connu des Linuxiens notamment.

Paramétrage de l'antivirus du NAS

Paramétrage de l’antivirus du NAS

Il est possible de créer un maximum de 64 tâches d’analyse pour balayer tout ou partie des dossiers sur le NAS selon les réglages de votre choix.
En effet, au moment de la définition de la tâche, il est demandé d’indiquer le ou les dossiers qui seront concernés par l’examen antivirus, la fréquence de réalisation de cette tâche d’analyse, le type de fichiers analysés ainsi que la taille maximale des fichiers, et si les fichiers compressés doivent aussi être analysés, puis la décision à prendre en cas de détection positive.

La planification peut déclencher une analyse immédiate, quotidienne, toutes les x minutes ou heures ou jours, ou à heure de démarrage fixe, ou enfin hebdomadaire avec choix du jour. La fréquence de mise à jour automatique de l’antivirus est également paramétrable.

Il est possible d’analyser l’ensemble des fichiers du NAS ou de filtrer les fichiers à analyser par leur extension, que ce soit en désignant les extensions à inclure ou inversement celles à exclure.

Décisions possibles en cas de présence de virus

Décisions possibles en cas de présence de virus

Enfin, à l’issue de la réalisation de l’analyse, le NAS procédera soit seulement au signalement à l’administrateur (par email, sms, etc.) du résultat, soit à la mise en quarantaine des fichiers dans un dossier particulier, soit à la suppression définitive des fichiers.

En combinant l’ensemble de ces paramètres, il est possible de définir un politique d’analyse assez fine permettant d’optimiser dans le temps l’utilisation du NAS avec par exemple une analyse Antivirus la nuit. Il est même possible à l’antivirus d’analyser un volume virtuel monté à l’aide de l’initiateur iSCSI tel que décrit dans le chapitre précédent de ce dossier.

Pour prendre encore un autre exemple illustrant la prise en compte de la sécurité des données, signalons le module de gestion des coupures électriques. Raccordé à un onduleur par USB, en cas de panne d’alimentation, le système s’arrête automatiquement en vérifiant l’état d’alimentation de l’unité UPS connectée.

Paramètres onduleur

Réglages en présence d’un onduleur

Si l’onduleur est déjà raccordé à une autre unité réseau et que celle-ci est capable de diffuser l’état de l’onduleur, le TS-879Pro implémente une option de lecture réseau de cet état pour lui permettre d’avoir connaissance des coupures électriques, afin qu’il puisse se mettre hors service automatiquement dans de bonnes conditions, puis de reprendre son activité dès que le courant revient.

Les exemples qui précèdent ne sont qu’un échantillon du soin apporté par Qnap à la sécurité des données qu’il héberge. Nous aurions pu parler de la réplication en temps réel, du stockage Cloud, des snapshots iSCSI, etc. Malheureusement il nous est impossible de tout visiter en un seul dossier. Nous envisagerons d’examiner ces points lors d’un prochain dossier sur un autre Qnap.

Les serveurs du TS-879Pro

Comme nous l’avions vu dans notre dossier sur le TS-569 Pro, les Nas de Qnap embarque différents serveurs et services réseau de base dont nous avions décrit certains.

L’excellent serveur web Apache apporte une robustesse exemplaire à un ensemble de protocoles associés tels que Http, Https, WebDAV, et autorise l’hébergement fiable de sites web. La gestion des hôtes virtuels est complète, permettant ainsi l’exploitation de plusieurs sites internet.

Configuration d'Apache

Configuration d’Apache

En renfort à Apache, on trouve le serveur MySQL, ainsi que PHP et le module PhpMyAdmin pour administrer ses bases de données.

Configuration de MySQL

Configuration de MySQL

Le paramétrage de MySQL est assez souple puisque le TS-879Pro peut être également configuré comme serveur MySQL pour d’autres clients que lui-même, et le choix du port d’écoute est librement paramétrable.

Grâce, à nouveau, aux modules complémentaires disponibles dans QPKG, il est possible de transformer le TS-879Pro en un véritable serveur de Mail autonome grâce au module Xmail.
XMail est un serveur de messagerie Internet et intranet avec un serveur ESMTP, un serveur POP3, un serveur Finger, supportant TLS pour SMTP et  POP3 (serveur et côté client), ainsi que de multiples domaines. Par souci de sécurité, il n’est pas besoin pour les utilisateurs de la messagerie d’avoir un compte système réel puisque les comptes emails peuvent être dissociés des utilisateurs « propres » du Nas.
Différents mécanismes de sécurité et de personnalisation sont inclus tels que la vérification de relais SMTP, la vérification DNS basée sur cartes, la protection personnalisée contre le spam (basée sur IP et adresse), l’authentification SMTP (CONNEXION NORMALE CRAM-MD5 POP3-avant-SMTP et personnalisée), un synchroniseur de compte POP3 avec les comptes POP3 externes, des alias de compte, des alias de domaine, le traitement du courriel personnalisé, la livraison directe des fichiers de courriel, des filtres de courriel personnalisés, des listes de diffusion, l’administration à distance, les échangeurs de courriel personnalisés, etc.

On trouve également un serveur FTP dont les possibilités de paramétrage sont particulièrement complètes.

Paramétrage FTP

Paramétrage FTP

Outre le support du cryptage des transferts grâce à SSL/TLS, il est possible de limiter aussi bien le nombre de clients simultanés que le nombre de connexions pour un client donné ainsi que les taux de transferts en émission et en réception. Le mode FTP passif est également supporté.

On compte également au nombre des serveurs gérant des authentifications dans des grandes structures un serveur Radius. RADIUS (Remote Authentication Dial In User Service, soit service d’utilisateurs appelant avec authentification à distance) est un protocole réseau qui apporte une gestion centralisée d’Authentification, d’Autorisation et de Comptabilisation pour les ordinateurs afin qu’ils puissent se connecter à un service réseau et l’utiliser. Il est souvent utilisé pour gérer l’accès à Internet ou aux réseaux internes qui incorporent modems, points d’accès, serveurs web, etc. Le serveur RADIUS du TS-879Pro prend en charge les programmes d’authentification des comptes utilisateurs systèmes PAP, EAP-TLS/PAP, et EAP-TTLS/PAP.

Paramétrage du LDAP

Paramétrage du LDAP

La gestion LDAP est également prévue au travers d’un client et d’un serveur LDAP. Il est même possible de faire en sorte que le TS-879Pro se serve de son serveur LDAP pour authentifier ses propres utilisateurs systèmes, donnant ainsi une grande souplesse de gestion à l’ensemble des comptes utilisateurs.

Bien utile également en milieu professionnel, un serveur TFTP est également présent. Le protocole TFTP (Trivial File Transfer Protocol) est un protocole de transfert de fichiers avec les fonctions d’une forme basique de FTP. Vous pouvez utiliser le NAS comme serveur TFTP pour démarrer des ordinateurs comme des routeurs qui ne disposent d’aucun système de stockage propre.

Paramétrage TFTP du TS-879Pro

Paramétrage TFTP du TS-879Pro

Là encore, Qnap a prévu de laisser de la souplesse à l’administrateur du TS-879Pro pour n’autoriser l’envoi de données par TFTP que sur une plage d’adresse prédéterminée par exemple.

Bien d’autres services sont également disponibles tels que le serveur Syslog, le service VPN (client et serveur), les serveurs Rsync et RTRR pour les synchronisations et sauvegardes en temps réels, etc. Mais il nous est impossible de tous les passer en revue, d’autant plus que le système de modules supplémentaires QPKG en propose davantage encore en option.

Avec le TS-879Pro, nous sommes en présence d’un véritable nœud central de services dans un réseau.

La gestion du Multimédia

Le TS-879 Pro a été conçu par Qnap comme un matériel destiné principalement à un environnement réseau professionnel exigeant. Ce n’est que très récemment qu’il a bénéficié des fonctions multimédias communes à l’ensemble des Nas « plus petits » de la gamme SOHO, à la demande des utilisateurs de cet appareil. Ces fonctionnalités sont désactivées par défaut, contrairement au TS-569 Pro, afin de favoriser la performance de l’appareil pour ne laisser que les services jugés indispensables par l’administrateur du NAS.

Administration système du TS-879 Pro

Une case à cocher sur le TS-879 Pro qui fait la différence de fonctionnalités

Adminsitration système du TS 569 Pro

La case n’est pas présente ici sur le TS-569 Pro

Cette option est un peu trop discrète dans l’interface, d’autant plus que c’est la seule différence que nous ayons détectée avec l’interface du TS-569 Pro : il nous a fallu un peu de temps, et notamment explorer les forums des utilisateurs de Qnap, pour nous rendre compte de cette différence. Pas pratique ! Les utilisateurs d’ailleurs sont nombreux à s’en plaindre… et pour notre part, nous aurions apprécié un onglet supplémentaire répertoriant l’ensemble de ces services multimédias avec la possibilité de les activer individuellement ou collectivement.

Une fois activé, il est alors possible d’utiliser le gestionnaire de camera IP nommé Surveillance Station Pro. Ce dernier, malheureusement, ne prend en charge que le navigateur Internet de Microsoft. Ainsi seul est officiellement supporté Internet Explorer 7.0 ou ultérieur. Néanmoins, nous avons pu nous connecter sur l’interface d’administration avec Google Chrome, ce qui n’avait pas été possible avec le TS-569Pro.
Autre différence non négligeable, c’est le nombre de licences pour cameras IP disponibles de base avec le TS-879Pro : elles sont au nombre de 4. De surcroît, il est possible d’ajouter le module QUSBCam avec l’applicatif Centre QPKG qui permet d’ajouter des fonctionnalités au NAS.

Gestion des cameras IP

Gestion des cameras IP

Malheureusement, notre Camera IP D-Link DCS-5230 n’est pas supportée par ce NAS et nous n’avons pas pu tester les fonctionnalités offertes par le TS-879Pro à ce niveau.

Comme sur le TS-569Pro, on retrouve la fonction Station Multimedia qui permet de partager des photos, de la musique et des vidéos.

Paramétrage du Station Multimedia

Paramétrage du Station Multimedia

Il est possible de paramétrer l’option de rebalayage de la bibliothèque de médias et de configurer les heures de rebalayage quotidien pour permettre au NAS de balayer la bibliothèque de médias et de procéder à la génération des vignettes, à la récupération des informations sur les médias et au transcodage vidéo des fichiers multimédias nouvellement ajoutés. Nous avons remarqué que le transcodage au format FLV ou MP4 d’une vidéo n’utilise pas toutes les ressources du processeur, permettant ainsi au Nas d’assurer ses autres fonctions dans d’excellentes conditions.

L'interface du Qnap Multimedia Station

L’interface du Qnap Multimedia Station

L’interface de ce Media Center est très intuitive et d’une étonnante fluidité, avec des options de personnalisation pour la présentation des médias.
Notons que la gestion des utilisateurs est complètement indépendante de celle des utilisateurs de NAS, sans apparemment la possibilité d’importer les utilisateurs déjà définis dans le NAS.
De plus l’interface en Français comporte quelques bugs d’affichage, qui seront probablement très rapidement corrigés :

Affichage correct dans l'interface Anglaise

Affichage correct dans l’interface Anglaise

Bug d'affichage dans la version Française

Bug d’affichage dans la version Française

Malgré tout, cela ne remet pas en cause le bon fonctionnement de ce serveur de médias.

D’autres applicatifs complètent ce lecteur multimédias comme le MusicStation, le PhotoStationiTunes Server ou encore le serveur DLNA TwonkyMedias que nous avons présentés pour certains dans les applications multimédias du TS-569Pro et qui sont naturellement présents dans le TS-879Pro.

C’est donc une prise en charge très complète du multimédia qui est assurée par ce Nas, même si celui-ci, malgré le port HDMI dont il dispose, n’est pas (encore ?) capable de diffuser de manière autonome par exemple une vidéo sur une TV ou de la musique sur un amplificateur Audio.

Les performances en mode simple lien

Comme à notre habitude, nous avons procédé à des tests de performances de données par le réseau avec diverses sollicitations, aussi bien pour avoir une idée des réactions de l’appareil en condition classique d’utilisation, que lors de « stress-tests » .

Rappelons tout d’abord que le TS-879Pro dispose de deux interfaces réseaux Gigabit qu’il est possible d’agréger pour « doubler » la bande passante, mais également de cartes optionnelles lui ajoutant jusqu’à deux ports 10Gigabits supplémentaires.
Nous n’avons procédé uniquement à des tests avec les interfaces Gigabit car le Nas nous a été fourni sans l’une de ces cartes d’extensions (et nous ne disposons pas actuellement d’une telle infrastructure en nos locaux).
Néanmoins, cela est plutôt annonciateur d’une capacité à endurer les hautes sollicitations.

Nous avons conservé notre démarche des tests passés qui consiste à déposer un fichier au format ISO de 4Go environ, dans un dossier partagé du NAS. Mais alors que nous utilisions jusqu’à présent 5 ordinateurs connectés en Gigabit (4 tournant sous Windows 7 et 1 sous Windows XP Professionnel) afin de transférer un fichier ISO simultanément sur et depuis chacun des ordinateurs, depuis et vers le Nas, nous en avons mobilisé un 6ieme pour tenter de mettre en difficulté le TS-879Pro…

Le switch de raccordement est notre DGS-1210-24 testé l’an passé dont vous pouvez consulter le dossier sur notre site. Nous avons utilisé les graphiques fournis par l’interface du Qnap.

La configuration du TS-879-Pro pour ces tests est la suivante :

  • une seule interface en Gigabit, avec le Jumbo frame activé à 9000, puis agrégation des deux ports Gigabit en 802.3ad
  • 3 disques Seagate ST2000DL003 en RAID 5 avec un dossier partagé en CIFS afin de représenter une situation en environnement réseau MS Windows
  • 2 disques installés en « Single » : un Hitachi HDT721010SLA360 de 1 To à 7200 Trs/min  et un Samsung HE160HJ de 160 Go

A l’issue des différentes expériences menées, nous avons retenu pour ce dossier les tests suivants.

Tout d’abord le transfert de notre fichier de test avec un seul ordinateur équipé du disque SSD Verbatim 240Go de notre précédent test est le meilleur que nous ayons pu obtenir à ce jour avec un Nas. Avec un seul poste client et en configuration réseau sur une seule interface, on obtient plus de 100Mo/s en permanence avec une crête à 116Mo/s et un taux d’occupation du processeur extrêmement faible. Pour mémoire, la limite de transfert théorique en Gigabit est de 125 Mo/s, autant dire que l’on en est très proche.
En comparaison, le Qnap TS-569 Pro de notre précédent dossier n’obtenait qu’à peine 98Mo/s dans les mêmes conditions.

Bench : lecture fichier disque

Avec presque 117Mo/s en pointe pour un seul client… le TS-879Pro assure !

Bench 2 : lecture fichier disque

Utilisation processeur lors de ce test : pas d’énervement 😉 !

Nous avons décidé de poursuivre notre test de lecture à partir d’un dossier partagé sur la partie RAID5 de notre configuration.

Bench 3

La constance du débit soutenu en Raid5

Bench 4

Utilisation processeur lors de ce test : le processeur n’est qu’à peine plus sollicité !

Comme on le remarque immédiatement sur ces graphiques, le processeur n’est qu’à peine plus sollicité et le débit est d’une constance remarquable… montrant la limite de débit de notre disque Hitachi dans la première expérience.

Les tests d’écritures génèrent évidemment plus de sollicitations au matériel. Ainsi sur les graphiques ci-dessous, on peut comparer les résultats obtenus dans le cadre de deux types de transferts.
Le premier a consisté en une écriture sur le Volume Simple par l’ensemble des PC et où l’on constate les irrégularités de transferts (mettant au passage en exergue quelques défauts de mesure de l’outil de Qnap).
Le second a consisté à faire transférer vers le volume simple par certains PC et vers le Raid5 pour les autres.

Bench 5Bench 6

Comme on le constate, la répartition des efforts d’écriture sur des unités disques différentes permet d’exploiter au maximum la bande passante, tandis que le processeur n’est qu’à peine plus sollicité.

Les performances en mode agrégation de liens

Le passage en mode agrégation de liens Gigabit se configure de manière extrêmement simple puisqu’il suffit de sélectionner dans un menu déroulant le type de lien qui nous intéresse parmi différents choix, couvrant aussi bien le 802.3ad qui nous intéresse ici, que le lien de secours, la technique du répartition Round-Robin, etc.

Agrégations de liens

Les choix d’agrégations de liens

agrégation

Aucune information n’indique si l’agrégation est un succès… comme certains concurrents l’affichent. C’est dommage !

Une fois les ports du switch configurés dans le mode approprié, nous regrettons qu’aucune information ne nous confirme le succès de cette opération, comme on peut le voir dans l’interface d’autres NAS concurrents (comme Synology par exemple…). Ceci ne reste qu’un détail, mais peut s’avérer rassurant pour les administrateurs réseau.

Nous avons alors procédé là aussi à une batterie de tests visant à stresser le système. On remarque par exemple sur les copies d’écran ci-dessous, qui représentent la situation la plus « difficile » dans laquelle nous avons mis le TS-879Pro, que la charge processeur est évidemment plus importante mais elle reste néanmoins au-dessous des capacités du Nas qui dispose d’une grande capacité de traitement.

Bench 1

Configuration Raid 5 et 6 clients envoient le fichier de test

Bench TS-879

Nous n’arrivons pas à saturer le Nas avec notre installation pour ce test…

Ainsi, nous n’avons pas pu saturer le TS-879Pro avec notre banc d’essai… En effet, avec 175Mo/s en écriture, nous ne consommons qu’à peine plus de la moitié des ressources CPU.
Bien évidemment les ressources pour la lecture sont inférieures pour le CPU (moins d’un quart de la puissance utilisée) et supérieures en débits avec 184Mo/s environ comme nous l’obtenons sur les copies d’écrans ci-dessous :

Bench

Les données sont rapidement expédiées vers les clients, il nous a fallu relancer un transfert (le creux) pour tester plus longtemps…

Bench

Les ressources processeur consommées sont faibles… C’est un Nas qui « en a sous le pied » !

Il fallait s’y attendre, ce Nas dispose des ressources à priori pour « vivre » en environnement dont le débit est 10Gbits (et même 10Gbits avec agrégation de liens), et il ne fait « qu’une bouchée » de notre plate-forme de test, sans signe de faiblesse. D’ailleurs on ne s’y trompe pas, car les ventilateurs chargés de refroidir le Nas et qui accélèrent leur rotation au fur et à mesure des besoins, ne se sont mis à aucun moment à accélérer…

Ainsi, il est facile d’imaginer que ce Nas peut à la fois héberger les services dont nous avons parlé plus haut dans ce test (services liés au multimédia, au iSCSI , hébergement Web, mail, etc.), tout en maintenant de forts taux de transferts de fichiers en provenance de postes de travail.
C’est un Nas vraiment très puissant !

Mais comme pour le TS-569Pro, nous regrettons qu’un graphique complémentaire ne résume le total instantané des entrées/sorties.

Consommation électrique du TS-879 Pro

Comme à chaque fois pour chacun de nos tests, nous nous sommes attachés à évaluer la consommation électrique de notre appareil. Un Nas tel que le TS-879 Pro semble plutôt prédestiné à rester allumé 24h/24 – 7j/7, aussi ce paramètre n’est pas négligeable.

Dans son interface, Qnap offre la possibilité d’activer le mode EuP (ou Energy-using Products, produits utilisant de l’énergie). EuP est une directive de l’Union européenne (UE) visant à optimiser l’efficacité énergétique des appareils électriques, à réduire l’utilisation de substances dangereuses, à améliorer et à faciliter le recyclage du produit, et à en augmenter la caractéristique écologique.

Lorsque l’EuP est activé, les paramètres suivants seront affectés de façon à conserver la faible consommation énergétique du serveur (inférieure à 1W) lorsque celui-ci est mis hors tension :

  • Réveil sur LAN : désactivé
  • Reprise de l’alimentation CA : le serveur reste hors tension après la coupure puis le retour de l’alimentation
  • Paramètres de programmation du redémarrage / mise sous/hors tension : désactivé

Pour nos mesures nous avons décidé d’activer cette option.
Les relevés que nous avons pu effectuer avec nos 8 disques (2 disques de type bureau à 7200trs/min, 3 disques green Seagate ST2000DL003 et 3 Samsung green HD204UI), nous donnent les consommations électriques suivantes pour ce TS-879 Pro :

  • appareil éteint mais raccordé au secteur : 23W (avec le dispositif EuP activé)
  • mise sous tension : environ 152 W pour le pic le plus élevé lors de l’initialisation, puis
  • fluctuation entre 99 W et 111 W  lors du fonctionnement,
  • enfin en hibernation des disques durs : 67 W environ (et tous disques extraits 58W)

Le constructeur indique sur son site : 101W en fonctionnement (avec 8 disques de 1To sans autre précision) et 39W en  hibernation. Les valeurs annoncées sont assez différentes de nos propres mesures en mode veille notamment…et comme dans le cas de l’autre Nas de Qnap que nous avions testé, les valeurs annoncées nous semblent trop faibles par rapport à la consommation réelle.

En comparaison avec notre TS-569 Pro, l’augmentation de la consommation s’explique naturellement par le nombre de disques, mais également par la puissance du processeur qui est un peu plus gourmand en énergie.

Enfin, comme souvent avec les appareils que nous avons eus à tester, nous regrettons la consommation électrique appareil éteint, et dans le cas du TS-879 Pro, celle-ci est loin d’être négligeable. Même si les Nas ne sont pas destinés à être éteints, cela peut néanmoins arriver. Aussi nous espérons fortement que Qnap fera évoluer favorablement ses prochains matériels sur ce point.

Rappelons que l’interface d’administration pour tous les Nas Qnap autorise tout de même la possibilité de réaliser jusqu’à 15 programmations de mise sous et hors tension de son appareil, ainsi que le WOL (réveil par le réseau) ce qui permet, le cas échéant, d’optimiser un peu la consommation électrique.

Notre avis sur le NAS Qnap TS-879 Pro

Au terme de ces quelques semaines de tests, nous sommes extrêmement enthousiasmés par le Qnap TS 879 pro, tant par ses fonctionnalités que par ses performances hors du commun pour ce type d’appareil. Nous avons entre les mains un Nas d’une très grande puissance et d’un maniement aisé.

Après notre dossier sur le TS-569 Pro, nous avons apprécié pouvoir retrouver nos repères de configuration et d’exploitation du fait d’une interface commune développée par QNAP sur ce type d’appareil, facilitant ainsi la mise en œuvre rapide. La commodité générale de navigation de l’interface et l’organisation logique (à quelques détails anecdotiques près) des différentes options de paramétrages en font un matériel convivial à exploiter au quotidien.

Le système de modules complémentaires, ouvert vers une communauté dynamique du logiciel libre, enrichit des fonctionnalités déjà bien fournies, assurant ainsi une évolutivité des possibilités de l’appareil, le préservant contre une obsolescence précoce.

De conception particulièrement robuste avec un boîtier majoritairement métallique, un écran d’information et un système d’insertion et de retraits des disques très pratique, cet appareil permet de surcroît l’ajout d’extensions différentes (imprimantes, caméras de surveillance, stockages externes, etc.) grâce à sa riche connectique, ainsi qu’une grande commodité d’organisation du stockage interne grâce à ses 8 baies.

Enfin, que dire de la puissance du TS-879Pro… Exceptionnelle ! C’est le Nas le plus puissant que nous ayons testé. Le Core-i3 qui l’équipe, associé à 2 Go de Ram et des ports Gigabits, n’a jamais été mis en réelle difficulté par nos stress-tests. Il se destine clairement à devenir un élément central dans un réseau qui peut avoir une très grande envergure.

Le revers de la médaille est évidemment une nuisance sonore (notamment dans sa phase de démarrage qui dure plusieurs minutes) un peu plus élevée que certains Nas que nous ayons pu tester. Néanmoins, dans notre bureau de test, nous avons fini par oublier sa présence malgré le léger souffle émis en fonctionnement par l’appareil.
La consommation électrique est également une des plus importantes que nous ayons relevées, mais elle reste tout à fait proportionnée à la puissance développée par l’appareil, tout en se situant plutôt dans la fourchette haute.

Enfin, le prix du TS-879Pro, un peu plus de 2000€ TTC sans disque, en fait un investissement certain…pas à la portée de toutes les structures réseau qui pourraient se poser la question de l’achat d’un serveur.
Mais que l’on ne s’y trompe pas, il s’agit d’un appareil avec une réelle valeur ajoutée puisque c’est un NAS « prêt à l’emploi » et qui apporte une réponse fiable, sécurisée et pertinente au déploiement de grands standards réseaux et matériels de niveau professionnel (iSCSI, RAID, services réseaux et internet complets, Virtualisation, Vlan, Cryptage, réplication distante, etc.). Leur mise en œuvre est rapide grâce à la grande convivialité du logiciel, permettant de ne pas mobiliser des ressources humaines sur des configurations plus chronophages sur des serveurs classiques, et réclamant des compétences autrement plus techniques.
Il s’agit donc, dans l’évaluation du coût d’acquisition de cette solution, de ne pas perdre de vue cet aspect des choses, qui en diminue d’autant le coût d’exploitation : une fois configuré, il est tout à fait possible de « l’oublier » et il remplira avec efficacité l’ensemble des tâches qui lui seront confiées, tout en assurant une très grande sécurité aux données qu’il héberge. Il est donc en ce sens parfaitement adapté à son cœur de cible que constituent les PME et entreprises moyennes.
Il ne s’agit donc pas d’un achat, mais d’un investissement dans un système pérenne ! Nous ne pouvons que recommander son acquisition !
Le particulier « fortuné » pourra, quant à lui, s’assurer un appareil capable de répondre à tous ses besoins, qu’ils soient aussi bien en termes de stockages, qu’en termes applicatifs réseau… Les limites semblent peu atteignables !

0 Commentaire
0

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Plus dans Tests matériels
Test de la batterie BTI 6 cellules pour Dell XPS M1530

Au cours des dernières années, il s'est vendu approximativement 200 millions d'ordinateurs portables dans le monde. Toutes les batteries se…

Fermer